DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!

DELLYS FORUMACTIF

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s

Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

    Afir : Alma Ouamane dans l’oubli

    FEDERER
    FEDERER


    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Afir : Alma Ouamane dans l’oubli Empty Afir : Alma Ouamane dans l’oubli

    Message par FEDERER Jeu 29 Avr - 13:52

    Situé à l’extrémité est de la commune d’Afir, 30 km à l’est de la daïra de Dellys et à la limite ouest de celle de Tigzirt, dans la wilaya de Tizi Ouzou, le village Alma Ouamane, qui compte quelque 700 habitants, est plongé dans un oubli total.

    La route desservant ce hameau est impraticable. La partie reliant cette localité au village voisin (Abada), longue de 3 km, est très dégradée. Le réseau d’assainissement est une autre source de souci pour les habitants. « Comme nous disposons d’un réseau d’assainissement incomplet, nous recourons aux fosses septiques. Mais celles-ci dégagent des odeurs nauséabondes et causent parfois des maladies », dira une habitante. Le village ne compte en outre aucun lieu de divertissement.
    Les jeunes se sentent ainsi abandonnés, subissant les conséquences catastrophiques et dangereuses qu’engendrent l’oisiveté et le chômage. « Dans le volet jeunesse, notre village ne dispose même pas d’un terrain de jeux », a ajouté notre interlocutrice. Le transport est un autre sujet de mécontentement des habitants. On nous dira qu’il n’y a que deux transporteurs qui desservent cette localité, ce qui oblige les citoyens à se rendre à pied jusqu’au chef-lieu de la commune. Dans le secteur de l’éducation, l’école primaire, composée de quatre classes, a fermé ses portes pour manque d’effectifs. Le peu d’enfants en âge de scolarisation sont orientés vers un autre établissement au chef-lieu de la commune. Ce n’est que récemment que l’APC a décidé de leur assurer le transport.
    Un parent d’élève nous dira : « Nombreux sont les collégiens qui suivent leur scolarité dans les différents établissements de la daïra de Tigzirt, dans la wilaya de Tizi Ouzou, où ils sont admis à l’internat. » D’autre part, il serait utile de souligner que la localité ne dispose même pas d’une salle de soins. En attendant des jours meilleurs et pour se prendre en charge, les villageois viennent de créer un comité de village.
    SOURCE EL-WATAN

      La date/heure actuelle est Mer 22 Mai - 0:30