DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    RAMADHAN, AÏD ET RENTRÉE SCOLAIRE: Le cauchemar des depenses continue

    Partagez
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    RAMADHAN, AÏD ET RENTRÉE SCOLAIRE: Le cauchemar des depenses continue

    Message par PHOENIX le Lun 13 Sep - 8:32



    Les économies des ménages ont dû être épongées durant les trois derniers mois. Saison estivale, ramadhan, Aïd et rentrée scolaire, le cauchemar financier des Algériens perdure. Au moment où la flambée des prix des denrées de base et de la fourniture scolaire donnent excessivement le tournis, les salaires stagnent et le chômage ne cesse de gagner du terrain au sein d’une population victime d’un ascenseur social à l’arrêt. Les ménages en sont au point où ils ne savent plus quoi faire pour atténuer les tensions qui enflamment leurs portefeuilles.

    Pourtant, ils jardinent leur quotidien de façon à ne pas faire monter la fièvre des dépenses. De ce fait, ils sont en quête permanente d’un étal affichant des prix abordables. Ils se déplacent d’un marché à un autre dans l’espoir de dénicher une bonne affaire. Est-elle suffisante cette traque incessante des prix accessibles afin d’épargner au budget familial une sécheresse financière avant que le mois n’arrive à son terme? Après les montagnes de cadeaux de mariage offerts, les frais démesurés de la chorba payés tout au long du mois de Ramadhan, il est temps pour les Algériens qu’ils se mettent en challenge avec les coûts de la fourniture scolaire.

    Un cassetête en vert blanc et rouge routinier pour qui les ménages sont appelés à trouver rapidement la bonne combinaison. Mais que faire devant le défilé des fêtes familiale et religieuse qui obligent les Algériens à se déplumer ? Rester de marbre et transformer les attentes de sa famille en chimères ? Se débrouiller une activité supplémentaire et prendre sa place dans le trafic de l’informel ou s’enfoncer encore plus dans les tourmentes de la misère et tendre la main aux passants, espérant, un tant soit peu, empocher quelques misérables dinars en contrepartie d’une prière ? Pire encore, inciter implicitement ses enfants à mettre leurs mains dans les tiroirs-caisses des distraits ! La dégringolade du pouvoir d’achat pousse à l’impasse et, du coup, tous les moyens sont bons et tous les atouts sont dévoilés, l’essentiel étant de traverser cette période sain et sauf. Que dire alors des pauvres si la classe moyenne est aussi désemparée ?

    Hamid Mohandi (Courrier d'Algerie).

    Franchement, je me demande comment un pére de famille smicard, avec un seul revenu peut faire face a toutes ses depenses Suspect.


    _________________


    Le phoenix renait toujours de ses cendres.
    avatar
    dellyssienne

    Féminin Nombre de messages : 443
    Emploi/loisirs : informaticienne
    Date d'inscription : 04/12/2009

    Re: RAMADHAN, AÏD ET RENTRÉE SCOLAIRE: Le cauchemar des depenses continue

    Message par dellyssienne le Lun 13 Sep - 11:40

    bonjour
    c'est vrai que cette année ramdan, l'aid et la rentrée sont trés raprochés dure dure pour les parents..!!
    mais franchement la vie est dure tout les jours car tout devient cher ; l 'argent n'a plus de valeur.
    en partant en algerie cet ete j ai remarqué des voitures de luxe et que les gens n'arretent pas de construire des maisons qui bientot atteindront le ciel comme on le sait , chez nous il faut assurer un logement a ses enfants et a ses arrieres petits enfants qui finissent par quitter ces maisons et les vendent, une sorte de boucle, ... bref.
    des gens qui n'ont rien a manger , d'autres qui depensent sans compter et un gouvernement completement mort.

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 15:17