DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Un hommage sincère au cheikh

    Partagez
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Un hommage sincère au cheikh

    Message par FEDERER le Jeu 21 Jan - 21:00



    Edité, une première fois, en langue arabe et ce, dans le cadre de l’événement «Alger, capitale de la culture arabe 2007», Guerouabi ou le triomphe du chaâbi sort, cette fois, en français, afin d’embrasser un plus large lectorat. Signant la préface de cet ouvrage de 152 pages, la ministre de la Culture écrit, en substance que «cette publication peut se voir et se lire comme une tentative louable et une heureuse initiative, car elle procède d’un devoir de mémoire envers cet expert de la poésie chantée et d’une reconnaissance de son talent et de son œuvre». Et d’ajouter un peu plus loin: «Conscient de la difficulté à cerner la personnalité et l’itinéraire d’un artiste qui s’est effacé pour ne laisser voir que l’art et la magnificence des mots, l’auteur s’aventure à la recherche d’un destin, celui d’un homme qui enchantera, pendant des décennies, un public averti et constant amateur de chaâbi.» L’auteur, pour sa part, notera dans le liminaire que «cette biographie consacrée à El-Hachemi Guerouabi était en maturation pratiquement depuis 1986».

    Pour Tazaroute, ce livre «s’apparente à une séquence –- une séquence qu’a imposée le deuil national ressenti à la suite de la disparition de cet immense artiste -- et à un unanime hommage. Guerouabi. Un patronyme. L’auteur qui entre, ainsi, dans le vif du sujet, explique que le nom se suffit à lui-même car il est évocateur d’un «label». Il explique que ce dernier renvoie à un «pan entier de l’histoire du chaâbi et de la musique algérienne». Si le pari de l’artiste ne semblait pas évident, au départ, il aura réussi à faire aimer ce genre populaire aux jeunes, en le modernisant. «Cela n’a pas empêché les puristes de crier au scandale» mais cela n’atteindra pas l’artiste, bien au contraire. Fervent admirateur de Hadj M’Rizek, Guerouabi imposera, toutefois, très vite son style. Abdelkrim Tazaroute relève que «par petites touches, Guerouabi a fait évoluer le chaâbi avec l’air du temps». Adopté par le public, dès ses débuts, Guerouabi gardera la même constance. «Un parcours sans faille», notera encore Tazaroute. Du chapitre consacré aux Premiers pas de l’enfant de Belcourt dans le monde artistique, jusqu’à L’ultime concert, en passant par Les années Elbarah, L’exil et la déchirure et L’hommage qui lui a été rendu par les professionnels et les fans, à l’annonce de sa mort, l’auteur revient sur le parcours exceptionnel d’un artiste qui, en dépit des mille et un aléas de la vie, a réussi à se hisser au rang suprême de son art. Il y demeure encore aujourd’hui, même après sa mort, son immense talent lui ayant assuré l’éternité.

    Il est à noter que ce livre n’évoque pas la vie privée de l’artiste. «Je me suis appliqué à ne m’intéresser qu’au phénomène Guerrouabi dans la sphère de la chanson algérienne, tout en m’interdisant toute incursion dans la vie privée de l’artiste», indiquera Abdelkrim Tazaroute. Né en 1956 à Béjaïa, Abdelkrim Tazaroute a embrassé la carrière de journaliste en 1981. Il s’est particulièrement intéressé au cinéma et à la biographie d’artistes algériens au long parcours professionnel. Hassina A. Abdelkrim Tazaroute, Guerouabi ou le triomphe du chaâbi, ed.


    Anep, Alger, 2009, 152 pages
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: Un hommage sincère au cheikh

    Message par PHOENIX le Jeu 21 Jan - 21:26

    Merci pour ce bel hommage, Guerrouabi etait un tres grand artiste de la scéne chaâbi, je me demande s'il ya la reléve depuis la disparition de ces monuments de la musique algerienne, je cite : El aânka, El badji, El harachi, Slimane Azem, El hasnaoui...et tant d'autres, aujourd'hui il n'ya plus que le raÏ No
    avatar
    dellyssienne

    Féminin Nombre de messages : 443
    Emploi/loisirs : informaticienne
    Date d'inscription : 04/12/2009

    Re: Un hommage sincère au cheikh

    Message par dellyssienne le Ven 22 Jan - 21:53

    c'est vrai ,je suis bien d'accord avec toi , en algerie on a perdu certainnes valeurs , de nos jours ni musique ni parole c'est bien dommage.mais d'un autre coté les artistes chez nous sont decouragés car on leurs donne pas les moyens que ce soit les acteurs, chanteurs ...... pour aller de l'avant et c'est bien dommage . mais sinon j'adore elmarhoum j'ai etais bercé par ses chonsons elwarka, elbarah.... sunny


    Dernière édition par dellyssienne le Ven 5 Fév - 10:05, édité 1 fois
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Un hommage sincère au cheikh

    Message par FEDERER le Jeu 4 Fév - 20:21

    allah yarhmak ya chikh




    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

    Contenu sponsorisé

    Re: Un hommage sincère au cheikh

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 19 Nov - 19:42