DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    un père qui ligote ses enfants de fils de fer pour pouvoir rompre le jeûne avec du pain et du lait avec sa femme

    Partagez
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    un père qui ligote ses enfants de fils de fer pour pouvoir rompre le jeûne avec du pain et du lait avec sa femme

    Message par FEDERER le Sam 21 Aoû - 14:22

    salut



    * Si nous agissions pour le compte d’un média télévisuel, nous aurions pu préciser en bande-annonce ou en un point rouge que ce qui va suivre était interdit pour ceux qui ont le coeur fragile, car ce qui se passe chez la famille Annab dépasse l’entendement. Lorsque nous avions publié, il y a quelques années leur cri de détresse, loin de nous était la simple souhait de revenir les voir, tant nous étions désarmés devant l’ampleur de leur drame. Mais à la faveur de ce mois sacré du ramadan, nous avions été captés par l’envie de passer par ce hameau isolé de Bir Henchir, dans la wilaya de Oum El Bouaghi, pour revoir de plus près ce qu’était advenu ses quatre enfants qui vivaient comme des animaux dans les forets tropicales. A la différence que les animaux vivent libres, alors que les enfants Annab étaient enchaînés depuis huit ans dans la masure qui leur servait de logis.
    * La bicoque de la famille était noyée dans les mauvaises odeurs, car il faut bien le dire, les membres de la famille Annab vivent dans une espèce de branle-bas constant : on mange n’importe quand, n’importe quoi, on pisse et on fait ses besoins n’importe ou dans la cour de la masure. La maman dit que le ramadan n’est pour elle qu’une autre forme de privations et se lamente pourquoi le sort s’est-il ainsi acharné sur elle…
    * Sexagénaire, mais donnant l’air d’être centenaire, le père « Ammi Said » nous confie : »J’ai exercé toutes sortes de métiers, à mon propre compte, mais la maladie de mes enfants m’a contraint de rester à la maison. Les enfants battent leur mère, parfois, ou fuguent, et je reste souvent des jours entiers à les chercher dans la nature. Une fois j’ai trouvé mon fils Hussein avec les chacals, et son autre frère, le benjamin, Abderrachid, en train de chasser les reptiles. Ma situation m’a contraint à jeûner constamment… »
    * L’histoire lamentable de cette famille, qui n’a jamais vu l’école, ni même le monde civilisé, commence en 1978, lorsque le père, Said, décide de se marier avec sa cousine, dans un village isolé ou l’ignorance règne. Leur première fille est née en 1981. Après quelques années, ses parents s’aperçurent qu’elle souffrait d’un grave déficit mental. Sa mère se lamente : »Alors que les mamans rêvent de marier leur fille à cet age-là, moi je ligote ma fille, pieds et mains, pour qu’elle ne me frappe pas… »
    * En 1986, Mohamed vient au monde. En 1986, vient Hussein, puis Abderrachid, et tous, sans exception, montrent des tares psychologiques graves. Les mêmes symptômes, et les mêmes dispositions agressifs. Au début, leur père leur laissat la liberté, mais devant les agressions qui se répétaient, il décida un jour de les ligoter, surtout au moment des repas. Les gens du hameau les fuient, car à plusieurs reprises ils ont tenté de les tuer, et les habitants durent fuir, certains même ont préféré plier bagage et partir…
    * Livrés à eux-mêmes, ces enfants vivent « dans la nature », comme des animaux ? Non, pire, parce que les animaux ont des balises de conduite à observer. Deux des quatre enfants ont séjourné dans des asiles pour aliénés, lesquels ont vite fait rappeler le père pour lui demander de reprendre ses enfants, qui constituaient une menace pour les autres pensionnaires… confused

    source Echorouk
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: un père qui ligote ses enfants de fils de fer pour pouvoir rompre le jeûne avec du pain et du lait avec sa femme

    Message par PHOENIX le Sam 21 Aoû - 17:01


    Dans un pays comme l'algerie mieux vaut etre sain et en trés bonne santé car si on depends des autres alors c'est la catastrophe, triste histoire...

      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 17:48