DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Corruption : vers l'annulation de trois contrats attribués à deux groupes chinois dans les chemins de fer

    Partagez
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Corruption : vers l'annulation de trois contrats attribués à deux groupes chinois dans les chemins de fer

    Message par PHOENIX le Sam 16 Jan - 7:15

    Les groupes chinois CCECC et CRG Limited pourraient perdre des contrats d'un montant global de plus de 2,5 milliards de dollars dans les chemins de fer en Algérie. Selon nos informations, les autorités algériennes s'apprêtent à annuler l'attribution provisoire, annoncée en juillet dernier, des projets de construction de 447 km de lignes de chemins de fer à ces deux groupes pour les confier à des groupes algériens et étrangers.

    La cause ? « Les projets ont été attribués dans des conditions douteuses, mais la décision finale de disqualifier les groupes chinois n'a pas été prise. Des contacts ont été établis avec d'autres sociétés locales et étrangères pour remplacer les chinois », explique un proche du dossier. Contactée par TSA, l'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif) a indiqué qu'aucune décision définitive n'a été prise concernant les projets attribués aux deux groupes chinois.

    En juillet dernier, l'Anesrif avait annoncé l'attribution provisoire à CCECC et CRG Limited de trois contrats dans les chemins de fer pour plus de 2,5 milliards de dollars. Les Chinois étaient en concurrence avec des groupes et des groupements occidentaux issus de plusieurs pays notamment l'Espagne, l'Italie et le Portugal.

    Le groupe CCECC a remporté le contrat de construction de la ligne ferroviaire Tissemsilt-Boughezoul sur 139 kilomètres, pour près de 600 millions de dollars. L’Anesrif a également confié au même groupe la réalisation de la ligne ferroviaire Saida-Tiaret sur 153 km pour 870 millions de dollars. Pour sa part, le groupe chinois CRG Limited, associé à l'entreprise publique algérienne Infrarail dans le cadre d'un consortium, a obtenu le contrat de réalisation de la ligne ferroviaire Relizane-Tiaret-Tissemsilt sur 185 kilomètres pour près de 1,2 milliards de dollars.

    « L'Anesrif procède à l'annulation des appels d'offres dès qu'il y a soupçon de corruption. Mais ces annulations provoquent des retards importants pour la réalisation de ces projets », explique le proche du dossier. Or, selon nos informations, les mêmes intermédiaires mis en cause dans l’affaire de l’autoroute Est-Ouest, notamment le Français Pierre Falcone et les deux frères Bédjaoui, étaient impliqués dans les négociations sur ces deux contrats. Les services de sécurité enquêtent actuellement sur les conditions d’attribution de ces marchés.

    A plusieurs reprises, l’Anesrif avait annulé des contrats après les avoir attribué provisoirement. Ces annulations fréquentes expliquent en partie les retards énormes de la modernisation des chemins de fer en Algérie. Au total, une quinzaine de grands projets dans les chemins de fer peinent à voir le jour. En fait, aucun grand projet ferroviaire lancé en 2004-2005 dans le cadre du second plan d'investissements publics de 150 milliards de dollars, excepté la modernisation du réseau ferré de la banlieue d'Alger, n'a été livré jusqu'à ce jour.

    Sonia Lyes

      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 23:18