DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    DELLYS : Un bilan des plus positifs à l'EPSP

    Partagez

    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    DELLYS : Un bilan des plus positifs à l'EPSP

    Message par PHOENIX le Jeu 1 Juil - 8:50



    L'établissement de santé de proximité de Dellys à l'est du chef-lieu de la wilaya de Boumerdès, a, le moins que l'on puisse dire, réalisé un bond quantitatif et qualitatif non négligeable pour le plus grand bien d'une population estimée en 2008 à 94343 âmes réparties sur six communes que sont : Dellys, Afir, Benchoud, Baghlia, Sidi Daoud et Taourga. L’EPSP de Dellys compte 6 polycliniques réparties sur les six chefs-lieux des communes suscitées et 21 salles de soins respectivement à Sidi Zaïd, Nouvelle Ville, Azrou Sidi El Medjni et Tagdempt pour Dellys, à Zaouïa, Abada et Boumati pour Afir, à Ben Aâmer, Ouled Khedach et Mecharef pour Benchoud, à Sebaou, Ben Arous, Gouffaf et Ouled Hmida pour Baghlia, à Sahel Boubarak et Souanine pour Sidi Daoud et enfin à Beni Attar et Bouhbachou pour la municipalité de Taourga. L'EPSP de Dellys comptait à la date du 31 décembre de l'année écoulée, 10 administrateurs, 67 médecins généralistes, 27 chirurgiens dentistes, 1 pharmacien, 5 psychologues, 80 paramédicaux, 11 sagesfemmes, 25 ouvriers professionnels et 6 chauffeurs soit un total de 232 fonctionnaires. Quant au parc auto, on compte à la même date 6 ambulances, 3 véhicules de liaison, 1 clynomobile et un fourgon. Selon les propos tenus par le directeur de l'EPSP, le docteur Mohamed Mokhtari, lors de la journée d'information sur la médecine de proximité qui a eu lieu dans un passé récent à la maison de jeunes de Dellys, d'importantes actions ont été entreprises dans le but de mettre en application la nouvelle carte sanitaire pour le plus grand bien de la population de la région. En effet, après sa prise de fonction, le premier responsable de l'EPSP de Dellys, a établi un véritable plan d'action visant la promotion de la santé de proximité afin a-t-il dit, de rapprocher les soins de base du citoyen. « Cette action d'envergure a été dictée par la mainmise des ressources humaines et matérielles par l'ex-secteur sanitaire au détriment des activités de prévention et des soins de base», enchaînera notre interlocuteur. Et d'ajouter : « Les ressources humaines, les structures, le matériel médical et mobilier, les différentes activités sanitaires, la discipline dans l'accomplissement de la mission plurielle de cette noble mission, sont devenus la priorité de nos priorités. Le premier pas que je devais accomplir dès mon installation était celui de trouver un remède efficace au mal profond qui gangrenait le secteur à savoir l'absence de discipline et le non-respect des horaires de travail. » « Concernant les actions entreprises du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2009, elles sont tout simplement démesurées. Qu'en on juge : la commune de Baghlia est passée de 4 médecins en 2007 à 14 médecins en 2009, de 10 paramédicaux à 20 paramédicaux et de 2 chirurgiens à 4 chirurgiens pour la même période. Pour la commune de Benchoud, elle est passée de 1 médecin en 2007 à 6 médecins en 2009 et de 2 paramédicaux à 6 paramédicaux pour la même période. Quant aux réalisations physiques, d'importants travaux d'extension, de réaménagement et de réhabilitation, ont été effectués afin d'adapter les structures à la nouvelle carte sanitaire pour de nouvelles activités et pour une meilleure harmonisation et humanisation de ces structures,» précisera, chiffres à l'appui notre interlocuteur. L'architecte de cette métamorphose procédera en outre à la construction d'une nouvelle structure au siège même de l'EPSP pour les consultations spécialisées à laquelle venu se greffer une salle de réunion, le réaménagement de la polyclinique de Baghlia et une extension en cours au niveau de celle-ci pour la construction d'un nouveau bloc pour les urgences.Toujours à Baghlia, l'EPSP de Dellys a enregistré la réalisation d'un espace pour la pédiatrie, PMI et une réserve pharmaceutique. Quant à la polyclinique de la commune de Benchoud, elle aussi connaît à l'heure actuelle la réalisation d'un nouveau bloc destiné pour le laboratoire et la radiologie ainsi que des travaux de réaménagement. Le directeur de l'EPSP de Dellys nous dira en outre que les polycliniques de Taourga et de Sidi Daoud connaissent pareillement d'importants travaux de réaménagement. Pour l'année en cours, l'EPSP de Dellys a programmé l'ouverture d'un point de garde médicalisé 24h/24 respectivement aux niveau des polycliniques de Sidi Daoud et d'Afir, l'ouverture de la radiologie et du laboratoire de Benchoud et celle de la maternité de Taourga, l'ouverture de nouvelles consultations spécialisées à Baghlia, l'ouverture de nouvelles activités dentaires à la nouvelle ville de Dellys et à Sebaou dans la commune de l'ex- Rebeval ainsi que le renforcement de quelques salles de soins par la vaccination et la PMI. Quant aux urgences, il est prévu l'ouverture d'une garde astreinte dentaire au niveau du chef-lieu des deux daïras (week-end et jours fériés inclus). A la grande satisfaction de la population de la région est de la wilaya de Boumerdès, il est programmé la réalisation d'un hôpital de 60 lits à Baghlia, d'une salle de soins à Brarat (Dellys), de deux salles de soins à Dar El Beida et à Tazrout (Baghlia) et enfin une autre à l'ancien village de Benchoud. Le directeur de l'établissement de la santé de proximité, clôturera son intervention par une phrase porteuse de beaucoup d'espoir : « Notre objectif est l'accès aux soins de proximité de qualité à tous, et ce, dans des structures humanisées au grand bénéfice des patients. » Pour notre part, sans vouloir aucunement jeter des fleurs à quiconque, nous estimons qu'au vu des réalisations monumentales enregistrées jusque-là, l'EPSP de Dellys pourrait constituer à ne point en douter et dans un futur proche, un exemple d'abnégation et de sacrifice à méditer par les autres structures sanitaires à l'échelle nationale.
    A. Massinissa

    rouge gorge

    Masculin Nombre de messages : 410
    Localisation : dellys haute gasbah
    Emploi/loisirs : ameublement rotin et vanerie
    Humeur : koulchi moumkine
    Date d'inscription : 01/12/2009

    Re: DELLYS : Un bilan des plus positifs à l'EPSP

    Message par rouge gorge le Jeu 1 Juil - 15:58

    cher ami phoenix
    quand je lis le journal comme si tous ses centres de soins sons on execution et si un malade a azrou ex: il vont l'orienter a l'hopital dans la campagne on enleve meme pas une dent
    a sidi zaid quand tu passe sur la route national on voi un cimetiere on peut pas savoir si c est un dispensaire ou entree d'un cimetiere
    bientot je poste l'image

    indigo58

    Nombre de messages : 4
    Date d'inscription : 06/03/2013

    Re: DELLYS : Un bilan des plus positifs à l'EPSP

    Message par indigo58 le Mer 6 Mar - 9:32

    Il est vrais que contrairement à l'eph (hopital ) beaucoup de choses ont été faites au niveau de l'epsp de Dellys Bravo à l'equipe dirigeante même s'il y'a encore bcp de choses à faire

    loukmane3

    Nombre de messages : 2
    Date d'inscription : 07/04/2014

    Re: DELLYS : Un bilan des plus positifs à l'EPSP

    Message par loukmane3 le Mer 7 Mai - 23:49

    de quel bilan parlez vous?

    loukmane3

    Nombre de messages : 2
    Date d'inscription : 07/04/2014

    Re: DELLYS : Un bilan des plus positifs à l'EPSP

    Message par loukmane3 le Lun 14 Juil - 23:05

    s’agissant des dispensaire de dellys , la santé ira beaucoup mieux le jour où tout les opportunistes de tout bord comprendront qu'ils doivent servir la population en s'occupant de la santé du malade et non de la peinture et de l’hôtellerie ou de leurs propre ambitions personnelles.

    Contenu sponsorisé

    Re: DELLYS : Un bilan des plus positifs à l'EPSP

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:40


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc - 8:40