DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Embuscade à la frontière algéro-malienne : 11 gardes-frontières assassinés

    Partagez
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Embuscade à la frontière algéro-malienne : 11 gardes-frontières assassinés

    Message par PHOENIX le Jeu 1 Juil - 8:36





    La région de Tinzaouatine, située dans la wilaya de Tamanrasset, à environ 40 km de la frontière algéro-malienne, a été le théâtre d’une violente embuscade tendue, tôt dans la matinée d’hier, à une colonne de gendarmes gardes-frontières, par les éléments d’Al Qaîda au Maghreb islamique, menés par le nommé Abou Zeïd, un émissaire de l’émir Abou Mosaâb Abdelouadoud, apprend-on de sources bien informées.


    L’on saura que 11 gardes-frontières, formant une colonne qui était de passage dans la région, ont été tués lors de cette attaque, alors que deux véhicules blindés de type 4x4 ont été brûlés et un important lot d’armes et de munitions volés. Des sources affirment que l’attaque a été d’une rare violence. Les GGF, surpris dans un déluge de feu qui a vu même l’utilisation de lance-roquettes, n’ont pas eu le temps de riposter. Le groupe terroriste, dont le nombre d’éléments demeure inconnu, s’est introduit à partir de la région nord du Mali, dans laquelle il s’est retranché après avoir accompli cet attentat. Ce dernier semble être minutieusement préparé au vu de la célérité avec laquelle l’attaque a été perpétrée. L’on ignore encore s’il y a eu des blessés ou des rescapés parmi les gardes-frontières, victimes de l’attentat le plus meurtrier commis dans cette région depuis plusieurs mois. Selon des sources citées par l’AFP, deux éléments du convoi ont été fait prisonniers par les islamistes armés dont l’un a été libéré pour porter un message à l’adresse des autorités algériennes. Une importante opération de ratissage a été déclenchée dans la région par les forces de l’ANP, avec le soutien de l’aviation.

    Cet attentat est une autre démonstration de force du groupe d’Al Qaîda dans la région du Sahel qui renseigne sur sa capacité de nuisance qui demeure toujours vivace. Ainsi, les risques d’attentats, d’attaques suicide et d’enlèvements sont toujours présents dans la région du Sahel qui demeure une véritable poudrière, en dépit des stratégies déployées par les Etats riverains pour faire face au spectre des groupes d’Al Qaîda qui ont pris le relais du GSPC. Selon des observateurs au fait de la question, l’établissement d’une zone de repli pour les terroristes au Sahel est devenu, depuis quelques années, non seulement une menace pour les pays de l’Afrique du Nord, mais aussi pour l’Europe dont les intérêts stratégiques sont les cibles privilégiées des terroristes. Pour ces derniers, le désert sahélien abrite tous genres de trafic qui favorise l’approvisionnement en armes et en munitions. Malgré la stratégie qui commence à être développée par les Etats de la région ayant pris conscience du danger qui menace leur sécurité, l’arsenal mis en place manque toujours d’efficacité et surtout de volonté et d’un réel engagement politique de la part de tous les gouvernements concernés.


    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Embuscade à la frontière algéro-malienne : 11 gardes-frontières assassinés

    Message par FEDERER le Jeu 1 Juil - 19:53

    Allah yerhamhoum et que dieu maudisse ceux qui les ont envoyé à la mort. Twisted Evil
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: Embuscade à la frontière algéro-malienne : 11 gardes-frontières assassinés

    Message par PHOENIX le Sam 3 Juil - 6:10

    Après l’attentat contre une patrouille des ggf à Tamanrasset : L’ANP traque les terroristes au Mali

    L’armée algérienne pourrait traquer les terroristes d’Al Qaîda au Maghreb islamique (Aqmi) auteurs, mercredi dernier, de l’embuscade meurtrière contre une patrouille de gendarmes gardes-frontières (GGF) même sur le territoire malien. Ce pays donne l’autorisation à l’ANP d’entrer sur son territoire à la recherche des terroristes sanguinaires qui ont assassiné 11 gardes-frontières lors d’un guet-apens qui leur a été tendu à Tinzaouatine, dans la wilaya de Tamanrasset. Un attentat revendiqué, jeudi, par AQMI. « L’armée algérienne peut franchir la frontière et poursuivre tout assaillant où qu’il soit sur le territoire malien », a affirmé une source militaire malienne, citée par l’agence de presse Reuters.




    La coopération militaire entre l’Algérie et le Mali ne date pas d’aujourd’hui. Les deux pays s’étaient engagés à conjuguer leurs efforts pour lutter efficacement contre les terroristes d’Aqmi qui sèment la terreur dans la région du Sahel. Alger et Bamako avaient même décidé de mettre en place des patrouilles mixtes pour la lutte contre le terrorisme et le banditisme dans la région. Elles se sont engagées également à procéder à des échanges de renseignements afin de lutter efficacement contre les membres d’Al Qaîda qui opèrent au niveau des frontières entre les deux pays. Toujours dans le même cadre, l’Algérie avait octroyé, en 2009, une aide importante à l’armée malienne qui souffre d’un manque de moyen. Il s’agit d’un lot d’équipement militaire, d’armement, notamment des armes d’assaut, des munitions, du matériel de télécommunication et du carburant. Outre l’aide militaire, l’Algérie et le Mali font partie du comité d’état-major opérationnel installé en avril dernier à Tamanrasset. Ce comité, dont font partie aussi les deux autres pays voisins, la Mauritanie et le Niger, s’inscrit dans la stratégie commune de lutte contre le terrorisme, la libération des terroristes et les rançons.

    Toujours dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, l’ANP a considérablement renforcé sa présence aux frontières avec les pays du Sud. D’importantes forces aériennes et terrestres y sont installées pour pourchasser les terroristes qui perpètrent des attentats sur le sol algérien avant de se réfugier au Niger, en Mauritanie ou au Mali. Si la coopération dans le domaine militaire entre Alger et Bamako était très dense, la décision du gouvernement malien de libérer, en février dernier, quatre terroristes d’Al Qaîda avait influé négativement sur leurs relations bilatérales. Ces terroristes poursuivis par la justice algérienne ont été remis en liberté par les autorités maliennes en échange d’un otage français. L’Algérie, qui mène une lutte contre le versement de rançons aux groupes terroristes, avait vivement réagi au geste du Mali. Elle avait d’ailleurs qualifié la libération des quatre terroristes en question de « développement dangereux pour la sécurité dans la région ». « Suite à la décision du gouvernement malien de procéder à la libération de quatre terroristes qu’il détenait sous le prétexte fallacieux qu’ils ont été jugés et ont purgé leur peine, le gouvernement algérien a décidé de rappeler, pour consultation, son ambassadeur à Bamako », avait précisé, à l’époque, le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Le gouvernement algérien avait « condamné et dénoncé avec force l’attitude inamicale du gouvernement malien ». Cette fois, les autorités maliennes semblent vouloir rectifier le tir en autorisant l’armée algérienne à intervenir sur leur territoire contre les groupes terroristes qui s’y réfugient.




    Par Madjid Makedhi (El watan)

    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: Embuscade à la frontière algéro-malienne : 11 gardes-frontières assassinés

    Message par PHOENIX le Dim 4 Juil - 4:37

    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: Embuscade à la frontière algéro-malienne : 11 gardes-frontières assassinés

    Message par PHOENIX le Lun 5 Juil - 14:12



    Terrorisme : trois gendarmes tués et deux blessés près de Jijel

    Trois gendarmes ont été tués et deux autres blessés, dimanche 4 juillet en début de matinée, près de Ziama Mansouriah, entre Jijel et Béjaïa, a appris TSA de sources locales. Selon ces sources, ces gendarmes se rendaient à un poste fixe près de Taza à l’est de Ziama Mansouriah lorsqu’ils ont sauté sur une bombe artisanale vraisemblablement actionnée à distance. Les victimes ont été transférées à l’hôpital « Saddik Benyahia » de Jijel, ont précisé nos sources.

    Mercredi dernier, onze gendarmes gardes-frontières dont un lieutenant, ont été tués, au cours d’un violent accrochage, à Tinzaouatine, à l’extrême sud pays. L’attaque, l’une des plus meurtrières contre les services de sécurité depuis plusieurs mois, a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi, ex-GSPC).

    N.B: triste loi des series!!!.

    Contenu sponsorisé

    Re: Embuscade à la frontière algéro-malienne : 11 gardes-frontières assassinés

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 8:38