DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    HOMMAGE A BOUDJEMAÂ EL-ANKIS À TIZI-OUZOU " soixante ans de carriére "

    Partagez
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    HOMMAGE A BOUDJEMAÂ EL-ANKIS À TIZI-OUZOU " soixante ans de carriére "

    Message par PHOENIX le Mer 10 Mar - 9:55



    Boudjemaâ El-Ankis, qui est sûrement habitué aux effusions et manifestations d’enthousiasme au regard d’une longue carrière émérite, gardera certainement, parmi ses souvenirs impérissables, l’accueil que lui ont réservé les Tizi-Ouzéens, samedi passé, lors du gala de clôture en hommage à ses 60 ans de carrière. Ce natif de La Casbah d’Alger dont les parents sont originaires du village Aït Rhouna dans la commune d’Azeffoun aura vu tous les aspects de sa vie présentés à travers une grande manifestation qui aura duré trois jours, avec une exposition de photographies, de textes divers, y compris de son répertoire, une conférence sur sa vie et son œuvre, donnée l’après-midi par A. Bendaâmèche, et enfin le gala que le grand maître a animé.
    La grande salle de spectacles de la maison de la culture ne pouvait contenir tous les amateurs et mélomanes de la musique chaâbi qui se sont précipités pour écouter et surtout rendre hommage à cet artiste et monument de la chanson algéroise. Boudjemaâ El- Ankis et ses compagnons, parmi lesquels figuraient ses fils, Mokhtar et Hamid, étaient émerveillés par l’accueil chaleureux de l’assistance. Plusieurs artistes se sont relayés sur scène ; Moh Arezki Naït Cheikh, un jeune de Miliana, Mokhtar Boudjemaâ et son frère Hamid, Abdelkader Cherchem, un groupe musical de la maison de la culture Mouloud- Mammeri de Tizi-Ouzou et celui de la ville d’Azzefoun. Vers la fin du gala, l’artiste, âgé de 83 ans, est monté sur scène pour une grande photo souvenir avec une cinquante d’artistes présents au gala, et ce, après avoir reçu des mains du directeur de la culture un burnous de confection locale et un portrait réalisé par l’école des beaux-arts d’Azazga.
    B. T.

      La date/heure actuelle est Lun 22 Jan - 10:19