DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Il appelle à l’intervention de l’ONU

    Partagez
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Il appelle à l’intervention de l’ONU

    Message par FEDERER le Ven 29 Nov - 19:06

    Salut
    Un militant des droits de l’Homme accuse la police de torturer et de déshabiller des Mozabites dans les commissariats à Ghardaïa



    Le militant des droits de l’Homme Kamel Dine Fekhar accuse les services de sécurité de « racisme » et de « violations des droits humains » des Mozabites. « La minorité mozabite subit et vit au rythme de violations graves et périodiques de ses droits humains, depuis l'indépendance à nos jours », écrit-il dans un document rendu public, ce vendredi 29 novembre, et transmis à de nombreuses organisations internationales des droits humains.

    Ce défenseur des droits de l’Homme cite des « arrestations sélectives, raciales et scandaleuses », la « complicité insolente des policiers en tenue officielle dans le soutien des agresseurs et les destructeurs des biens mozabites », le « passage à tabac et la torture des détenus mozabites dans les postes de police d’une façon humiliante et dégradante ».

    Kamel Dine Fekhar évoque également la « mise à nu et le harcèlement sexuel » pratiqués sur « des Mozabites détenus à l'intérieur des postes de police ». « Le sadisme de ces derniers les a poussés jusqu’à les photographier dans des positions sexuelles humiliantes », ajoute-t-il.

    Colonisation

    Ce membre de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) compare la relation entre les forces de sécurité, l'appareil judiciaire et les Mozabites à la relation entre colons et colonisés. « La minorité mozabite souffre depuis des décennies et continue à souffrir de ces pratiques et de ces crimes commis par les forces de sécurité et l'appareil judiciaire qui se comportent d’une façon haineuse, comme des colonisateurs dans une terre conquise », dénonce-t-il.

    M. Fekhar accuse les services de sécurité et l'appareil judiciaire de « férocité raciste », de « mépris » et de « l'application de la politique d'apartheid en plein jour ». Le militant des droits de l’Homme explique que ce genre de pratiques est encouragé par le « silence », « l’opacité », la « manipulation de l’information par les médias nationaux », le « silence déroutant adopté par l’intelligentsia et la classe politique » et celui des « gouvernements démocrates des pays occidentaux ».

    Dans ce document publié quelques jours après les affrontements interethniques à Guerrara, Kamel Dine Fekhar appelle la communauté internationale à intervenir contre la « persécution » des Mozabites dans la wilaya de Ghardaïa. « Il ne nous reste plus que de demander avec insistance de la communauté internationale et à sa tête l’Organisation des Nations-Unies par le biais du haut-commissariat des droits de l’Homme et la Cour pénale internationale une intervention rapide », écrit-il dans ce document. Cette intervention devrait, selon lui, prendre la forme d’une « enquête complète et approfondie loin des représentants officiels du pouvoir et des Mozabites porte-parole du pouvoir. »
    Source: TSA 29 novembre 2013


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 3:46