DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Indice de la perception de la corruption

    Partagez
    avatar
    Homer

    Nombre de messages : 146
    Localisation : Chez Moe's (Springfield)
    Emploi/loisirs : Expert de l'absurde
    Humeur : Généreusement mélancolique
    Date d'inscription : 16/12/2009

    Indice de la perception de la corruption

    Message par Homer le Jeu 6 Déc - 7:34

    Bonjour,
    Il paraît que la corruption recule légèrement en Algérie, qui passe de la position 112 en 2011 (sur 182) à la 105ème place (sur 176) en 2012.
    Nous sommes derrière la Tanzanie, le Gabon, Djibouti, le Surinam...ex-exæquo avec la Mali, la Gambie et le Kosovo, mais devant l’Éthiopie, le Timor-Oriental, la Russie, la Corée du Nord et la Somalie...
    Voici le lien de l'infographie détallée:
    http://www.transparency-france.org/e_upload/pdf/cpi2012_mapandcountryresults.pdf

    A bientôt
    Homer

    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Indice de la perception de la corruption

    Message par FEDERER le Jeu 6 Déc - 8:40

    Salut

    Pour l’Association algérienne de lutte contre la corruption (AACC), « ces très mauvais résultats ne sont pas une surprise, ces dernières années ayant été marquées non seulement par une explosion des affaires de grande corruption, mais aussi par une totale absence de volonté politique du pouvoir à lutter contre la corruption ».Ce classement est «révélateur de l’aggravation de la situation qui prévaut en Algérie en matière de gouvernance».

    Selon l’AACC,«le pouvoir algérien gangréné par la corruption est prêt à tout pour se maintenir en place – pouvoir absolu, corrompant absolument –, manipulant à souhait le Code des marchés publics, le vidant de toute sa substance ; instrumentalisant la justice, aujourd’hui plus que jamais, dont le traitement judiciaire à plusieurs vitesses des grands scandales de corruption est un des aspects les plus sombres ; réprimant, harcelant, emprisonnant, en toute illégalité, tout citoyen qui ose rendre publics des détournements et autre gabegie».


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.
    avatar
    boudjadi

    Nombre de messages : 36
    Date d'inscription : 03/01/2011

    Re: Indice de la perception de la corruption

    Message par boudjadi le Jeu 6 Déc - 13:26

    azul

    http://www.transparency.org/cpi2012/
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Un conseiller à la Cour Suprême arrêté en flagrant délit de perception d’un pot-de-vin de 6 millions DA

    Message par FEDERER le Lun 25 Mar - 11:49

    salut

    Les scandales de corruption se poursuivent en Algérie. Chaque jour qui passe apporte son lot de scandales et d’affaires scabreuses. Et cette fois-ci, c’est la Cour Suprême qui vient d’être ébranlée par une affaire de corruption laquelle fait d’ores et déjà couler beaucoup d’encre. En effet, à Annaba, à l’est du pays, un conseiller à la Cour Suprême et son épouse, une gérante d’un salon de coiffure, ont été arrêtés mercredi dernier par les services de la Gendarmerie Nationale en flagrant délit de perception d’un pot-de-vin d’un montant de 6 millions DA, à savoir 600 millions de centimes.

    Selon des sources proches de la brigade de recherche et d’investigation du groupement de la gendarmerie nationale de la ville d’Annaba, avec ce pot-de-vin, ce conseiller à la Suprême s’apprêtait à intervenir en faveur d’un trafiquant de drogue notoire arrêté récemment par les services de sécurité en possession de plusieurs kilogrammes de kif traités, a-t-on appris de la part de notre confrère et partenaire le quotidien régional « Le Provincial ». Ce trafiquant allait être blanchi de tout soupçon à la suite du versement de ce bakchich. Par ailleurs, ce conseiller véreux n’en est pas à son coup d’essai puisque lui et son épouse ont constitué un vaste réseau de corruption dont le point de chute n’est autre que le Salon de coiffure dont la gérante est connue sur la place publique locale de Annaba.

    Effectivement, les femmes dont les proches sont appelés à comparaître à la barre des accusés et qui risquent de lourdes peines de prison se rendent toutes dans ce salon de coiffure pour négocier les commissions qu’il faut verser afin d’épargner à leurs époux, frères ou proches la condamnation à la prison. D’après nos sources, il arrive même que les gros bonnets d’Annaba, ou ceux qui sont originaires des autres régions de l’est du pays, rôdent autour de ce salon de coiffure pour s’offrir les services d’un « bras longs » qui peut les secourir lorsqu’ils sont confrontés à des soucis judiciaires. Placés sous surveillance depuis plusieurs semaines, les enquêteurs de la Gendarmerie Nationale ont fini par mettre en place une »souricière » à la fameuse place Alexis Lambert de Annaba, réputée pour être le carrefour préféré des affairistes, des corrompus et des corrupteurs. C’est là où le quatuor, le conseiller juridique, son épouse, la coiffeuse et la parfumeuse avaient perçu les 6 millions DA avant d’être surpris en flagrant délit par les gendarmes.
    Source: http://www.algerie-focus.com


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

    Contenu sponsorisé

    Re: Indice de la perception de la corruption

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû - 12:59