DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Décès de Chadli Benjedid

    Partagez
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Décès de Chadli Benjedid

    Message par FEDERER le Lun 8 Oct - 9:05

    salut

    Il n’était pas l’un des décideurs dans l’Algérie de 1962, malgré qu’il était parmi les moudjahidines de la première heure .Mais après la disparition du deuxième président de la République, Boumedienne ; il fut le superviseur de la continuité des idéaux révolutionnaires du 19 juin 1965, malgré lui parce qu’il a été obligé de succéder son colonel ami d’armes « Boumedienne » pour devenir le troisième président de la République. L’amour pour la patrie l’oblige à le faire et à se sacrifier aussi pour dresser le train du parti FLN qui déraillait de sa noble mission ; mais en touchant au gros lobby il signait son fin mandat à la présidence comme au secrétariat du parti. Enfin, le feu Chadli ; qui fut tant insulté par ses adversaires mais ceux du FIS qui les a parachutés au-dessus de la scène politique après qu’ils étaient engouffrés dans les ténèbres de la prison et des mausolées ; son image fut rétablie par le temps parce que l’histoire n’a jamais opprimer les innocents et les nationalistes. Et Chadli Bendjeddid devint le père de la révolution dans toute l’histoire de l’Algérie indépendante. Et comment puisque c’est lui qui a ouvert le champ politique et la liberté d’expression ! Et qui se souvient des années roses du règne de Chadli dans les années 80 ; il se souviendra que le peuple algérien est le seul en Afrique et dans le monde arabe qui mangea les bananes et les kiwi alors que les autres peuples des pays arabes se musclent aujourd’hui par la démocratie importée par le printemps ne les voyaient que dans les spots publicitaires des chaines de l’oncle Sam. Aujourd’hui l’histoire n’en retient que peu de son œuvre méconnue par une plus grande jeunesse algérienne qui est née après la période des évènements d’octobre et notamment durant la décennie noire, comprendront un jour la valeur de cet homme qui a quitté la présidence pour libérer sa conscience et même vingt ans en dehors d’El-Mouradia , il n’a jamais critiqué le pouvoir actuel ou accusé ce qu’ils l’ont accusé un jour,car il est convaincu que l’histoire se souviendra un jour de son épopée.

    Source : RÉFLEXION LUNDI 08 OCTOBRE


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Décès de Chadli Benjedid

    Message par FEDERER le Lun 8 Oct - 9:22

    salut
    L'histoire retiendra de cet ancien colonel,son célèbre «programme antipénurie» qui permit aux Algériens de consommer de manière effrénée bananes, électroménager, chaussures de sports ect.
    L'annulation de l'autorisation de sortie de territoire pour tout Algérien souhaitant se rendre à l'étranger.

    Le régime, sous son autorité, a laissé faire voire encouragé la montée des islamistes dans les universités pour contrer les militants berbéristes et les communistes, qui y étaient puissamment implantés. Parallèlement, il réprime violemment les manifestations pour la reconnaissance de l'identité Amazighe menées par le Mouvement culturel berbère (MCB).

    les statuts du FLN interdisant quiconque d'être responsable d'une organisation de masse s'il n'est pas militant du parti.
    L'ouverture politique impulsée par la promulgation d'une Constitution pluraliste en février 1989.

    En janvier 1992, Bendjedid est forcé à la démission par l'armée, et se retrouve assigné à résidence à Oran et retrouvera la liberté après l'élection de Bouteflika à la présidence en 1999.

    « Allah Yarehmou inchalah »

    A dieu nous appartenons et a lui nous retournerons


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 3:39