DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    ahmed benbella n'est plus

    Partagez

    rouge gorge

    Masculin Nombre de messages : 410
    Localisation : dellys haute gasbah
    Emploi/loisirs : ameublement rotin et vanerie
    Humeur : koulchi moumkine
    Date d'inscription : 01/12/2009

    ahmed benbella n'est plus

    Message par rouge gorge le Jeu 12 Avr - 7:57

    [b]Décès de Ahmed Ben Bella : Maghnia sous le choc


    le 11.04.12 |


    Le premier président de l’Algérie indépendante est décédé, aujourd’hui vers 15 h 30 dans son domicile algérois à Hydra. Cette information, qui nous a été communiquée par un de ses proches, en l’occurrence Noureddine Lalam, a vite fait le tour de Maghnia, la ville natale du défunt.

    «On l’a tué une première fois, il y a un mois, alors qu’il était dans un état comateux à l’hôpital de Aïn Naadja, avant de se rétablir et regagner son domicile. On n’avait rien à cacher, surtout pas un décès. Mais, aujourd’hui, il est bien décédé si Ahmed » dit notre interlocuteur, très ému.

    Concernant son inhumation, M. Lalam dit que « Il s’agit d’un chef d’Etat et donc, c’est les services de la présidence qui vont décider de tout » De son vivant, Ben Bella souhaitait être enterré à côté de sa mère au cimetière Lalla Maghnia, mais il y a tout lieu de croire qu’il sera inhumé à El Alia à Alger.

    Maghnia est sous le choc. Des activités culturelles et sportives, qui étaient prévues par des jeunes, ont été spontanément annulées. Une grande tristesse règne dans cette ville frontalière.
    Chahredine Berriah

    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2490
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: ahmed benbella n'est plus

    Message par FEDERER le Jeu 12 Avr - 9:05

    salut
    C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de l'ex président de la république algérienne, Monsieur Ahmed Ben Bella.

    Ahmed Ben Bella est mort à l'âge de 96 ans à l'hôpital de Aïn Naâdja où il avait été admis pour un malaise.
    En cette pénible circonstance, le DELLYS FORUMACTIF et l'ensemble de ses membres, s'associent à la douleur de la famille du défunt et prient Dieu de lui accorder sa Sainte Miséricorde.

    A Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons.


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

    ait

    Masculin Nombre de messages : 248
    Localisation : Alger
    Emploi/loisirs : Chomeur de luxe
    Humeur : humeur vitré
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: ahmed benbella n'est plus

    Message par ait le Ven 13 Avr - 18:34

    Le site officiel de l’Olympique de Marseille a rendu hommage à Ben Bella et a écrit ce qui suit :

    Ben Bella, un président buteur s’est éteint…

    Ahmed Ben Bella, qui fut le premier président de l’Algérie indépendante, est décédé le 11 avril, il avait 96 ans. Né le 25 décembre 1916 à Marnia, en Oranie, au sein d’une famille de commerçants, Ahmed BEN BELLA (de son vrai nom Messaoud MEZZANI) a joué une saison sous le maillot olympien (1939/40), mais il ne disputa qu’une seule rencontre, en Coupe de France à Cannes contre le FC Antibes (9-1), le 29 avril 1940. Un match durant lequel cet attaquant réserviste trouva le chemin des filets à une reprise.
    Après avoir participé aux campagnes italienne et française et suite aux évènements de Sétif en mai 1945, Ben Bella rejoint le Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques puis entre dans l’Etat-major de son organisation paramilitaire clandestine OS (Organisation Spéciale).
    Arrêté en 1950, il s’évade en mars 1952 et vit clandestinement en France et en Egypte où il prépare le soulèvement du 1er novembre 1954. Chef historique du FLN, Ben Bella est à nouveau intercepté en 1956. Libéré avec les accords d’Evian (18 mars 1962), il préside le gouvernement avant d’être élu président de la République algérienne le 15 septembre 1963. Renversé par le colonel Boumediene en juin 1965 et séjourne en prison jusqu’en 1979. Exilé en Europe, il rentre en Algérie en 1990 où il restera jusqu'à la fin.
    Th. A.

    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: ahmed benbella n'est plus

    Message par PHOENIX le Sam 14 Avr - 10:02

    Salut tout le monde,

    navré de vous contre-dire les amis, je ne vous reconnais plus la!, on parle bien la de Ben Bella qui a été tortionnaire de l'aprés révolution, je ne sais pas si vous étes touchés par une amnésie généralisée ou bien est ce que vous aviez posté vos écris sous la menace d'un AK-47 sur la tempe et que si c'etait le cas alors je vous comprends...l'homme est décédé " Allah yarahmou " jusque la on est daccord mais de la à en faire UN Z-héro national??? alors je dis STOP!!!, vous etes entrain de faire l'apologie d'un personnage qui a envoyer l'Algerie droit contre le mur, vous etes entrain de cautionner le régime en place avec les 8 JOURS de deuil national!!! dédié à ce personnage ça n'existe que dans les ripoux-bliques bannaniéres!!!.

    Qui etait Ben Bella? pour que la nouvelle génération ne se fassent pas dupée!...

    L’Algérie est en deuil depuis 50 ans

    Ahmed Ben Bella était en désaccord avec Abane Ramdane sur le congrès de la Soummam qu’il avait annoncé. Lorsque Ben Bella est arrivé au pouvoir, il a commencé à nationaliser tous les biens des gens par la force.

    Introduction et consolidation des fondations de l’arabisme de l’intégriste dans le pays. D’où clochardisation généralisée actuelle : l’histoire du fameux sandouk attadamoun soit disant c’est la caisse pour la solidarité. Jusqu’à maintenant aucune explication n’a été donné. Ben Bella n’a rien apporté à l’Algérie ni aux peuple !

    Combien d’âmes de martyrs que les balles françaises ont ratées, ont été emportées par des balles algériennes sous son autorité ?

    Pour votre information il y avait 400 morts sans compter les blessés à vie !

    La caisse de solidarité ce pique-thon avant l’heure de l’indépendance officielle où beaucoup de femmes ont sacrifié leurs bijoux pour remplir la caisse des gouvernants. Se souviennent des affres des milices d’un autre temps et des 403 Peugeot noires, des geôles souterraines, des techniques de torture brutes ou sophistiquées ! Tout a une fin.

    À cause de lui, l’Algérie est en train de payer : La misère, les taudis, la corruption, l’arabisation c’était à cause de lui, les assassinats et le terrorisme !

    Je retiens de Ben Bella l’image d’un homme qui a volé les efforts de la Révolution algérienne, complice de la tragédie nationale qui a commencé après le coup d’Etat contre Ferhat Abbas et le GPRA.

    Ahmed Ben Bella à durcit son régime et envoie en prison un grand nombre d’anciens responsables de la révolution dont Boudiaf, Boubnider, le commandant Azzedine, et il a créé des milices.

    Cette milice triste de mémoire à sa tête un commissaire aussi triste faisait sortir les gens des bars avec leurs bouteilles à la main pour les humilier. Et ça veut dire quoi ? Aussi a marginalisé la Kabylie voire même ignore !

    Ben Bella allait vendre l’Algérie a l’Egypte, d’où la phénomène phrase qu’on répétait ironiquement “Djazayar kbira tekfina outekfikoum” (L’Algérie est grande ça va nous suffit et vous suffira aussi) .

    Le colonel Mohand Oulhadj, Aït Ahmed, le colonel Sadek, Yahia Abdelhafidh créent le FFS en septembre 1963. Et Mohamed Khider rejoint l’opposition dès l’hiver 1963.

    Au printemps 1965, Ben Bella entame un rapprochement avec les maquisards du FFS. Un accord est conclu et rendu public le 16 juin 1965 ; à cette époque par ce qu’il avait peur ! Après la publication des accords avec le FFS, il est arrêté chez lui dans la nuit du 19 juin. C’est le colonel Tahar qui a été chargé de le réveiller pour l’arrêter. Là il passe 13 ans de prison environ.

    Il ne retrouvera la liberté qu’après la mort de Boumediene ! C’est le président Chadli qui le libère et en 1981 choisit l’exil en Grande Bretagne, le 19 décembre 1985 fait alliance avec le FFS par l’intermédiaire de Ali Mecili. Et il dit qu’il est aussi Amazigh ! Vous connaissait le dicton qui dit de celui qui a renié son origine ? Puis en septembre 1990, il rentre en Algérie définitivement.

    Boumediene, Bouteflika, Ali Kafi, Medjeli et d’autres commettent un coup d’Etat contre Ben Bella. Parmi les hommes qui ont participé au complot, il y avait bien sûr Houari Boumediene (à l’époque ministre de la défense), Abdelaziz Bouteflika, et d’autres.

    Moi je me rappelle mon enfance avec les instituteurs importés d’Egypte pour effacer le kabyle et nous installer une version arabe et islamisme dans nos crânes !

    Par la suite, ils ont falsifié l’histoire de l’Algérie, ont étouffé la langue kabyle et la culture amazighe, marginalisé et arabisé tout le peuple en premier, sans parler des assassinats et emprisonnements de tous ceux qui se réclamaient et défendaient leur identité amazighe dans leurs propres fiefs.

    Ils voulaient faire de nous sans respect des Arabes. C’est comme si l’on n’avait pas de culture, de langue, d’idéologie, d’histoire, de morale, des qualités humaines. Nous sommes un peuple digne! Et même une nation !

    Et voilà après 50 ans d’indépendance les conséquences désastreuses de leur mauvaise gestion. Tout a une fin, il est même temps de jeter cette mémoire qui nous tient prisonniers de nos souvenirs.

    Il est temps que le peuple kabyle redécouvre le goût du travail et la joie de vivre. Gloire à tous nos martyrs ! Vive la Kabylie belle, rebelle et éternelle !

    Mokrane NEDDAF (Algerie360.com)




    _________________


    Le phoenix renait toujours de ses cendres.

    rouge gorge

    Masculin Nombre de messages : 410
    Localisation : dellys haute gasbah
    Emploi/loisirs : ameublement rotin et vanerie
    Humeur : koulchi moumkine
    Date d'inscription : 01/12/2009

    Re: ahmed benbella n'est plus

    Message par rouge gorge le Dim 15 Avr - 11:37

    ait a écrit:Le site officiel de l’Olympique de Marseille a rendu hommage à Ben Bella et a écrit ce qui suit :

    Ben Bella, un président buteur s’est éteint…

    Ahmed Ben Bella, qui fut le premier président de l’Algérie indépendante, est décédé le 11 avril, il avait 96 ans. Né le 25 décembre 1916 à Marnia, en Oranie, au sein d’une famille de commerçants, Ahmed BEN BELLA (de son vrai nom Messaoud MEZZANI) a joué une saison sous le maillot olympien (1939/40), mais il ne disputa qu’une seule rencontre, en Coupe de France à Cannes contre le FC Antibes (9-1), le 29 avril 1940. Un match durant lequel cet attaquant réserviste trouva le chemin des filets à une reprise.
    Après avoir participé aux campagnes italienne et française et suite aux évènements de Sétif en mai 1945, Ben Bella rejoint le Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques puis entre dans l’Etat-major de son organisation paramilitaire clandestine OS (Organisation Spéciale).
    Arrêté en 1950, il s’évade en mars 1952 et vit clandestinement en France et en Egypte où il prépare le soulèvement du 1er novembre 1954. Chef historique du FLN, Ben Bella est à nouveau intercepté en 1956. Libéré avec les accords d’Evian (18 mars 1962), il préside le gouvernement avant d’être élu président de la République algérienne le 15 septembre 1963. Renversé par le colonel Boumediene en juin 1965 et séjourne en prison jusqu’en 1979. Exilé en Europe, il rentre en Algérie en 1990 où il restera jusqu'à la fin.
    Th. A.
    merci ait pour cet article je savait pas que benbela ajouer du foot bool ellahou ma zidna a3lm

    ait

    Masculin Nombre de messages : 248
    Localisation : Alger
    Emploi/loisirs : Chomeur de luxe
    Humeur : humeur vitré
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: ahmed benbella n'est plus

    Message par ait le Dim 15 Avr - 19:05

    Cher phœnix , Entre Ben Bella et moi il n y a rien , il n’est ni mon idole , ni……mais au-delà de la controverse faite autour du personnage qu’il a été ,qu’il soit héros ou non , l’évocation de Ben Bella qu’elle arrange ou qu’elle dérange , ne laisse pas indifférent en tout cas et pour cause , il s’est engagé très jeune dans l’activité militante pour la cause nationale et qu’il a été parmi les patriotes qui ont décidé d’opter pour la guerre de libération nationale.
    L’émir Abdelkader, Fatma m’soumer, Ben Bella, Ait Ahmed, Krim, Boudiaf, Khider et autres font partie des icones de l’histoire de l’Algérie.
    Et malheureusement pour cette jeune nation, tous les acteurs majeurs de la révolution du 1er novembre se sont divisés pour cause du pouvoir en toute circonstance on n’est pas habilité à juger ces hommes que seule l’histoire, ce juge implacable qui tranchera.
    Bon gré mal gré il faut rendre à César ce qui est à César.
    Et enfin, à votre avis ces personnes qui ont bravé le mauvais temps et qui se sont alignées le long du parcours du cortège funèbre et qui criaient « Allah Akbar » et ces femmes qui lançaient des youyous à partir de leurs balcons ; n’avaient ils pas par hasard des bazookas sur leur tête!!!!!???


    Contenu sponsorisé

    Re: ahmed benbella n'est plus

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:55


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc - 1:55