DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Cé 66 000 SUPER MaN algeriens

    Partagez

    SiSnOu-MaN

    Nombre de messages : 21
    Date d'inscription : 17/02/2012

    Cé 66 000 SUPER MaN algeriens

    Message par SiSnOu-MaN le Mar 21 Fév - 9:51

    Nos super génies qui font le bonheur de la france de Zarkozy. sans parlé des autres pays les USA, Canada ou on s'en va a ce rythme ? l'algerie est a vendre ou quoi?

    Pour ladmin, jai voulu poster juste le lien mais il y avait erreur :
    es nouveaux membres ne sont pas autorisés à poster de liens externes ou des emails pendant 7 jours. Veuillez contacter l’administrateur du forum pour plus d’informations.

    Bonne lecture
    Les chiffres suscitent sans doute une fierté mais ils font également peur : 66.000 Algériens "très diplômés" font le bonheur des entreprises et institutions françaises, selon une étude entreprise par le Secrétariat général de l’immigration pour le compte du ministère français de l’Intérieur.

    Cette enquête effectuée par Samuel Ménard et Sylvain Papon, chargé de mission au département de Claude Guéant, place les Algériens et les Marocains en tête des immigrés de "très haut niveau".

    Sur un total de 710.000 immigrés "géniaux" issus du monde entier, ils sont 66.000 Algériens et autant de Marocains à présenter des diplômes supérieurs à savoir master, grandes écoles et doctorat.

    Des statistiques officielles qui battent en brèche cette image détestable de l’immigré maghrébin et algérien, assez souvent présenté comme un fardeau pour la république française.

    On sait désormais que sur les 6,24 millions de "très hauts diplômés", 132.000 sont maghrébins et 66.000 sont algériens, soit prés de 10% de toute la population immigrée en France.

    L’Algérie et le Maroc traînent ainsi largement en tête avec une égalité parfaite de 66.000 de "très diplômés", loin de la Tunisie (26.000) mais aussi et surtout des pays européens pourvoyeurs de matière grise comme le Royaume uni, l‘Italie ou encore l’Allemagne.

    Le Royaume-Uni et l’Allemagne s’intercalent avec respectivement avec 40.000 et 30.000 diplômés. Résultat : les maghrébins, souvent désignés du doigt par les officiels en matière de délinquance, déjouent tous les pronostics en s’imposant aussi dans ce hit parade des "génies" des universités Française.

    Même les pays de l’Afrique (hors Maghreb) qui sont pourtant pourvoyeurs d’immigrés sont assez faiblement représentés dans ce classement d’excellence. Aussi d’autres pays nettement plus "représentés" en France dans la population immigrée, le sont moins parmi les diplômés de très haut niveau.

    L’étude cite ainsi le cas de l’Italie, l’Espagne, le Portugal ou encore la Pologne qui sont les plus grandes communautés immigrées de France mais dont seulement 78.000 "très diplômés" y ont été recensés.

    Pour le département de Guéant et plus généralement pour la droite anti immigrés, ces chiffres constitue un terrible boomerang. En effet dans un contexte marqué par une lutte sans pitié contre cette catégorie à coups de lois, arrêtés et autres circulaires, une enquête sérieuse vient de prouver par les chiffres que les immigrés ne sont pas tous des voyous. Bien au contraire.

    Voyous et génies de la république

    Le ministre de l’Intérieur qui voulait, via la circulaire du 31 mai, empêcher les diplômés immigrés d’obtenir un statut de résident "salarié", devrait désormais réfléchir à deux fois.

    Les officiels et certains médias français qui distillent la haine de l’immigré, devraient aussi réviser leurs jugements en prenant connaissance de ces milliers de maghrébins qui mettent leurs grandes compétences au service de la France. Pour cause, la même étude, prouve que 41,3% des doctorants sont étrangers. De quoi refroidir les ardeurs même de Marine Le Pen !

    Il faut signaler, en outre, que l’étude ne prend pas en compte les personnes nées françaises mais de parents étrangers en raison de l’interdiction des statistiques ethniques. C’est dire qu’en plus de ces 66.000 Algériens recensés, il y aurait d’autres milliers de français d’origine algérienne qui font le bonheur du pays de Sarkozy et de Marine le Pen…

    La publication des résultats de cette enquête, intervient curieusement au moment même où la circulaire du 31 mai de Guéant visant à opérer un tour de vis sur l’octroi des cartes séjours "salarié" au étudiants immigrés, soulève une grosse polémique.

    Mais il semblerait que Claude Guéant aurait rangé sa circulaire dans un tiroir. Le gouvernement français va publier "la semaine prochaine", croit savoir l’AFP, une circulaire "assouplissant" la délivrance du permis de travail à certains étudiants étrangers "hautement qualifiés".

    Eh oui, les 66000 Algériens "très diplômés" ne sont pas des " bougnoules " de la république". Quand aux autres, la chasse est toujours ouverte !

      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 9:15