DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Espagne : un ressortissant algérien tue sa femme dans les bras d’un marocain

    Partagez
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Espagne : un ressortissant algérien tue sa femme dans les bras d’un marocain

    Message par FEDERER le Mar 13 Déc - 19:38

    salut
    Le tribunal criminel de Tlemcen a ouvert hier le dossier du meurtre d’une ressortissante algérienne dans une boite de nuit par son époux à Alicante en Espagne.

    Le meurtrier aurait commis son crime dans une boite de nuit et a blessé un ressortissant marocain en leur tirant dessus avant qu’il ne fuit le sol espagnol pour l’Algérie, où il serait arrêté au niveau du port de Ghazaouet à Tlemcen.

    Le crime a eu lieu en 2008 dans une boite de nuit à Alicante en Espagne, lorsque l’homme d’affaires algérien avait mis son pistolet dans la bouche de sa femme et lui a tiré dessus, alors qu'elle était à ce moment-là dans les bras de son amoureux marocain.
    C’est ce qu’a dit le mis en cause lors de sa parution devant le procureur du tribunal criminel de Tlemcen en avouant les faits. Le tueur aurait dit qu’il n’avait pas pu retenir sa colère en voyant sa femme qu’il aimait beaucoup dans les bras de quelqu’un d’autre. La victime, convient-il de souligner, a donné une fille au monde.

    Quant à l’arme à feu qu’a utilisée pour tuer son épouse, l’inculpé a déclaré l’avoir volée à l’un de ses amis maghrébins, avant de revenir sur ses propos en affirmant hier avoir acheté le pistolet pour se protéger du milieu mafieux où il exerce son métier commercial.

    Lors de l’audience, il a été révélé que les raison réelles de ce crime auraient été des différends familiaux qui ont finit dans le tribunal. L’affaire s’était compliquée encore, après que la fille « Chadi » serait introduite dans l’affaire, à savoir à qui le droit de la garder.

    L’accusé d’un homicide répondant aux initiales « B.R », âgé de 33 ans, aurait eu déjà des antécédents judiciaires après avoir incendié le domicile de la famille de sa victime de 26 ans.

    Il est à noter qu’il a été condamné en contumace à 15 ans de prison ferme pour avoir mis le feu au domicile de son ex-beau-père. Notons que l’accusé avait avoué le chef d’accusation retenu contre lui.

    Rejetant en bloc les prétextes de l’inculpé ayant trait à sa dignité et à son honneur, le ministère public a condamné l’inculpé à la peine capitale.

    Cette condamnation aurait secoué la wilaya de Tiaret et a défrayé la chronique de différents journaux espagnols et allemands, sachant que la victime aurait une nationalité allemande avant de rejoindre son époux en Espagne

    Source :echoroukonline.com


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

      La date/heure actuelle est Mar 20 Fév - 1:56