DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Réformes politiques en Algérie, entre rêves et désillusions et pratiques malsaines du fln..

    Partagez
    avatar
    albatros

    Nombre de messages : 245
    Date d'inscription : 12/09/2010

    Réformes politiques en Algérie, entre rêves et désillusions et pratiques malsaines du fln..

    Message par albatros le Sam 5 Nov - 12:49

    Voici l’extrait d’un article, publié dans le journal El watan qui montre les coups bas des élus du FLN qui font le forcing pour faire sauter les réformes proposés par le président de la république et qui ne sont pas ‘ les réformes bien sûr, du goût de Belkhdem et consorts « Coup de théâtre à l’APN. Aucun projet de loi consacré aux réformes politiques n’a été approuvé dans sa version initiale, c’est-à-dire tel que conçu et voulu par le président de la République. Les partis politiques formant l’Alliance présidentielle, censés porter le programme et les initiatives du chef de l’Etat, sont partis à contre-courant des voeux de Bouteflika ! Le FLN, parti majoritaire dans cette Chambre basse, et son allié de l’Alliance présidentielle, le RND, se sont réjouis de l’adoption à l’unanimité, par leurs formations, de l’ensemble des projets de loi soumis au vote. Dans ce round d’un combat qui aura duré quelques semaines, l’intérêt artisan l’a emporté sur la défense du projet présidentiel. Ces textes de loi consacrés aux réformes politiques ont été vidés de leur substance par le FLN, qui dirige la commission des affaires juridiques à l’Assemblée. Ainsi, toutes les dispositions controversées et ayant suscité une polémique lors des débats et au sein même du Conseil des ministres ont été tout simplement annulées ou retouchées par les élus du vieux parti. Attitude qui a irrité les députés des autres partis qui demandent au premier magistrat du pays de procéder à une autre lecture de ces projets, «déviés de leur trajectoire», disent-ils. D’aucuns s’interrogent aujourd’hui sur le poids politique de Bouteflika. Est-il lâché par ses propres soutiens? Les manœuvres partisanes des uns et des autres prouvent-elles que Bouteflika a perdu de son ascendant sur l’Alliance ou qu’il a laissé le champ libre pour qu’on ne lui reproche rien si les réformes ne marchent pas? Ce sont, entre autres, ces questions qui taraudent les esprits à quelques mois des élections législatives. Le FLN a également fait le forcing pour l’annulation d’un amendement de l’article 93 stipulant que les ministres candidats aux élections doivent quitter leurs fonctions trois mois avant la date du scrutin. Disposition proposée par le chef de l’Etat et supprimée par les élus du FLN… »
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Réformes politiques en Algérie, entre rêves et désillusions et pratiques malsaines du fln..

    Message par FEDERER le Sam 5 Nov - 19:53

    salut

    Pour préserver leurs mesquins intérêts le parti de Belkhadem et ses groupies ont mis en place et soutenu un régime qui leurs étaient soumis. Ce dernier est incompétent corrompu et belliqueux vis-à-vis de peuple algérien. degout




    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 4:14