DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Dellys: objet d'amour vache

    Partagez

    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2490
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Dellys: objet d'amour vache

    Message par FEDERER le Jeu 8 Déc - 10:57

    salut chers forumites
    La réalités c'est qu'ils y'a des gens qu’ils croient intelligents. ils essayent de se cacher derrière cette image en critiquant tous ce qui bouge, ils croient qu'on le faisant on s’intéressait a eaux ,ils n'ont pas d'autre distraction, leur vie est vide et insensé ils ne savent plus ou donner de la tête ,ils vous jalousent ils essayent de vous rabaisser pour se sentir supérieurs au moins une fois dans leur vie ils n'ont pas d'autre moyens de s'affirmer parce que là ou ils vivent personne ne leur prête attention alors ils vous prennent comme cible en pensant que vous êtes faible mais en réalité vous êtes quelqu'un de sage.La méchanceté il y'a pas plus facile au monde, mais être gentil et pouvoir supporter les caprices d'autrui rare sont les gens qui peuvent le faire, mais à ça personne n'y prête attention on croit qu'être fort c'est de blesser les gens ou de leur faire du mal.



    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

    Homer

    Nombre de messages : 145
    Localisation : Chez Moe's (Springfield)
    Emploi/loisirs : Expert de l'absurde
    Humeur : Généreusement mélancolique
    Date d'inscription : 16/12/2009

    Re: Dellys: objet d'amour vache

    Message par Homer le Jeu 8 Déc - 12:44

    Bonjour,
    Pendant les années sombres de l’histoire récente de Dellys, les intelligences et les compétences dellyssiennes se sont tues, terrées ou enfuies sous peine d’exaction et de mort. L’ambiance générale était à l’image d’une grande partie de l’Algérie, c’est-à-dire à la délation, aux menaces (même au sein d’une même famille) et à la destruction d’outils de travail et de production, à tel point que des personnes issues des villages environnants sont venues gérer les affaires de la commune. L’important ici n’est pas que ce soit bien ou mal fait, c’est pour moi la mise en lumière de cette mentalité dellyssienne
    On s’offusque de la manière dont les médias traitent Dellys, mais sincèrement, doit-on par fidélité et amour aveugles ignorer le grand nombre de jeunes qui succombent (encore) aux sirènes du djihadisme, aux traversées hasardeuses des harragas ? Certes, cela est moins vrai actuellement qu’il y’a quelques années, mais Google a de la mémoire, et ces médias ne font pas la différence entre Dellys intra-muros et la région alentour, tant il faut des repères géographiques, et c’est la grande ville.
    Le drame de toute cette région c’est le chômage et la misère qui découle de la désertification industrielle, économique et surtout intellectuelle. Maintenant, ce qu’il faut pour Dellys ce sont des personnes compétentes et éthiquement crédibles aux yeux des investisseurs éventuels ainsi qu’à ceux des citoyens, mais il faudra surtout un courage nouveau et assez entêté pour faire face à plus de vingt ans d’omnipotence et de dictature du hitisme islamiste.
    On doit créer de l’emploi, donner du travail aux gens afin de passer à autre chose, et pour cela il nous ouvrir nos esprits aux opportunités économiques qu’offre Dellys, et se défaire de cette chape de peur et de timidité (ou d’hypocrisie) qui nous empêche de remettre en question des mentalités rétrogrades et dangereuses, car le plus gros challenge quelque soient les personnes est de convaincre les investisseurs et les institutionnels que la plus belle ville du monde et la plus dynamique c’est Dellys

    A bientôt
    Homer

    excalibure

    Masculin Nombre de messages : 54
    Date d'inscription : 15/07/2011

    Re: Dellys: objet d'amour vache

    Message par excalibure le Jeu 8 Déc - 23:19

    slm alikoum
    je vais commencer par toi ait.
    -d'abord je veux clarifier une chose pour qu'on confonde pas ,ce député ne fait pas parti du msp maintenant (depuis plus de 2 ans)mais bel et bien de correctionnels présidé par abdelmadjid menasra (le changement pour le front national ,parti en instance d'accréditation)
    -tu as dit que tu habites pas à dellys notre ami algerois ( en tout cas ta présence parmi nous nous honore énormément mon cher)mais là je suis mieux placé que toi ,je connais ces gens très bien contrairement à toi c'est pour ça je t'invite à ne pas lancer des verdicts comme ça à l'aveuglette,je n'ai pas une tendance pathologique à critiques les autres détrompe-toi ,je n'ai révélé que des vérités et pour les vidéos tu les auras tkt.
    monsieur roger federercontent de te voir nous partager la discussion, j'aurai aimé te voir parler sans que tu utilises des allusions ,tu auras pu citer mon pseudo directement mais pourquoi faire toute cette route?!!!,je ne savais pas que t'es devenu médium en jugeant les autres ,je ne suis pas un disjoncté qui n'a qu'à critiquer les autres figure-toi mais je ne veux pas qu'on cache la vérité ,on essaie ici et ailleurs d'embellir l'image de dellys en racontant des bobards aux gens et cacher son coté sombre ,dellys se trouve dans un état apocalyptique , un endroit ruiné pas plus,ruiné par la mentalité des gens ,leurs responsables entre autres ,et tu veux que je les flatte ,c'est délirant ,celui qui mérite les flatteries on le flatte ,et celui qui mérité d'être critiqué on le critique en tant que responsable pas plus.
    sinon pour ce que tu as dit je l'ai trouvé si audacieux si je ne dois pas utiliser un autre terme ( La réalités c'est qu'ils y' a des gens qu’ils croient intelligents. ils essayent de se cacher derrière cette image en critiquant tous ce qui bouge, ils croient qu'on le faisant on s’intéressait a eaux ,ils n'ont pas d'autre distraction, leur vie est vide et insensé ils ne savent plus ou donner de la tête ,ils vous jalousent ils essayent de vous rabaisser pour se sentir supérieurs au moins une fois dans leur vie ils n'ont pas d'autre moyens de s'affirmer parce que là ou ils vivent personne ne leur prête attention alors ils vous prennent comme cible)!!!!!!je te défends de délirer et lancer des verdicts de gauche et de à droite ,tu ne me connais pas pour que tu me juges comme si j'étais un pervers paranoïaque qui n'a qu'à suivre les traces des uns et des autres,la prochaine fois je te conseille de te baser sur des arguments plus solides et ne pas se comporter à la légère.
    slt cher homer ,au moins toi tu t'intéresses aux pauvres gens ,le calvaire quotidien de cette population dellyssienne ,dellys fait partie de communes les plus pauvres de l'Algérie ,le chômage et le vide laminent les gens ,endroit déserté ,dans ce cas comment peut-on dire que dellys est la plus belle ville du monde ,à mon humble avis si on arriverait à égaler les petites villes avoisinantes ça serait déjà grand-chose

    rassizaglam

    Nombre de messages : 8
    Date d'inscription : 01/09/2011

    Re: Dellys: objet d'amour vache

    Message par rassizaglam le Lun 12 Déc - 13:09


    et une fois la lettre entre les mains de son excellence " comme si ceci va t'il arrivé!", le président réunira son gouvernement et ordonnera son ministre des finances d'affecter une dotation financière pour le développement de Dellys, puis il tournera au monsieur le ministre des travaux public pour lui rappeler de la nécessité de créer un aéroport, une autoroute a dellys, ainsi passera le tour des ministres ...
    l’enseignement supérieur pour une université.
    le commerce un marché couvert et des espaces commerciaux.
    l'environnement un parc de loisir
    la culture et la jeunesse une opérât.
    collectivités locales glisser dellys au rang de wilaya.
    et tt le merci est pour le phoenix et sa lattre.




    Homer

    Nombre de messages : 145
    Localisation : Chez Moe's (Springfield)
    Emploi/loisirs : Expert de l'absurde
    Humeur : Généreusement mélancolique
    Date d'inscription : 16/12/2009

    Re: Dellys: objet d'amour vache

    Message par Homer le Mar 13 Déc - 11:15

    Bonjour à toutes et tous,

    Les personnes qui entreprennent, pour essayer d’améliorer les choses méritent notre respect, pas nos sarcasmes, d’autant plus que les difficultés sont immenses, à commencer par le défaitisme et l’attentisme qui caractérisent les dellyssiens…

    Merci Phoenix d'oser avancer !

    PS : il me semble que c’était un courrier destiné aux médias, afin de s’insurger contre les maltraitances infligées à la ville de Dellys par la presse

    dellyssienne

    Féminin Nombre de messages : 443
    Emploi/loisirs : informaticienne
    Date d'inscription : 04/12/2009

    Re: Dellys: objet d'amour vache

    Message par dellyssienne le Jeu 15 Déc - 13:18

    «Se donner du mal pour les petites choses, c'est parvenir aux grande ».
    J ai vraiment hâte de lire cette lettre. ca ne changera pas grand chose et même si ca finira comme le dit notre cher dellyssien à la poubelle mais au moins on aura essayé, ils doivent bien lire les journaux ces soi-disant dirigeant de notre tres cher pays….

    Ps: un débat c'est échanger, respecter, argumenter, accepter nos différences, critiquer les idées et non les personnes, parler pour apporter quelque chose et parler pour mieux avancer.


    dellycienlibermene2

    Nombre de messages : 1
    Date d'inscription : 12/12/2011

    Re: Dellys: objet d'amour vache

    Message par dellycienlibermene2 le Ven 16 Déc - 14:59

    hhhhhhhhhhhh

    dellyssien

    Nombre de messages : 91
    Date d'inscription : 06/07/2010

    Re: Dellys: objet d'amour vache

    Message par dellyssien le Ven 16 Déc - 17:49


    dellyssienne a écrit:
    Ps: un débat c'est échanger, respecter, argumenter, accepter nos différences, critiquer les idées et non les personnes, parler pour apporter quelque chose et parler pour mieux avancer.

    Salut dellyssienne, all

    Bien dit chere dellyssienne, ajouter cela (il faut se parler pour se comprendre) sans animosité .

    have nice day
    يوم سعيد

    ait

    Masculin Nombre de messages : 248
    Localisation : Alger
    Emploi/loisirs : Chomeur de luxe
    Humeur : humeur vitré
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Dellys: objet d'amour vache

    Message par ait le Lun 19 Déc - 21:23

    excalibure a écrit:slm alikoum
    je vais commencer par toi ait.
    -d'abord je veux clarifier une chose pour qu'on confonde pas ,ce député ne fait pas parti du msp maintenant (depuis plus de 2 ans)mais bel et bien de correctionnels présidé par abdelmadjid menasra (le changement pour le front national ,parti en instance d'accréditation)
    -tu as dit que tu habites pas à dellys notre ami algerois ( en tout cas ta présence parmi nous nous honore énormément mon cher)mais là je suis mieux placé que toi ,je connais ces gens très bien contrairement à toi c'est pour ça je t'invite à ne pas lancer des verdicts comme ça à l'aveuglette,je n'ai pas une tendance pathologique à critiques les autres détrompe-toi ,je n'ai révélé que des vérités et pour les vidéos tu les auras tkt.

    Bsr, les dérives et la léthargie de nos députés est de nouveau mise à l’index comme l’illustre cet article paru ce jour dans le quotidien d’Oran .Ailleurs je tiens à vous signaler que je connais presque tous les natifs de dellys et les échos de ma ville me parviennent au quotidien donc pas de jugement à l’aveuglette !
    J’espère que vous sauriez apprécier à leur juste mesure les interventions de deux députés ne manquant pas d’humour et de perspicacité pour évoquer la situation de leur circonscription ( voir les vidéos)

    Nos députés, ce lobby

    «Ce n'est pas la profession qui honore l'homme, c'est l'homme qui honore sa profession».Pasteur

    Il ne faut pas reprocher à une flèche d'être acérée, et on a le droit de décocher quelques-unes à l'adresse des parlementaires qui, hormis une minorité qui fait preuve d'une probité exemplaire, ont droit à des remontrances bien méritées du moment où ils sont bénis du pouvoir mais maudits du peuple !

    Transformé en chambre d'enregistrement, la chambre basse qui porte bien son nom au sens propre et figuré, n'est mue que par de vils desseins visant à contrarier le peuple et servir la cour. Où est cette conscience professionnelle qui doit porter en elle et qui doit verser chez ceux qui l'exercent la moralité la plus haute? Cette charge, qui exige du courage et de l'honnêteté, ne doit en aucun cas incomber aux couards et aux opportunistes! Nos députés, au lieu de cumuler ses vertus indispensables à leur fonction de représentants du peuple, défendant becs et oncles son intérêt, se sont transformés en une sorte de mutants où le paraître et l'avoir ont chassé chez eux l'être et la conscience. Cumulant salaire et affaires, ces parlementaires ne se soucient guère du désarroi profond d'un large pan de la société algérienne.

    Pratiquant tantôt une politique de gribouille et tantôt une démarche de guingois, les députés se sont fourvoyés dans le labyrinthe de la cupidité et de la vacuité. A quand cette errance calamiteuse!? Jusqu'à quand continuent-ils de traiter de populace et de plèbe les citoyens dont ils sont censés représenter ? Nos députés n'ont encore fait que détruire. Ils cèdent aujourd'hui à la tentation de reléguer au second plan l'intérêt de la Nation. Où sont passées les harangues des parlementaires d'antan qui, sur un ton solennel et franc, faisaient sursauter de fierté et de patriotisme le commun des mortels?

    Il est donc plus que nécessaire de rappeler aux locataires du parlement leur mission car seuls la vertu, l'intégrité et le sérieux sauront soulever ces hommes de cette reptation servile. La première mission des députés est de représenter les citoyens dans leurs diversités politiques et de faire vivre et vivifier le débat d'idées.

    Porte-parole de ses concitoyens et contrairement à une idée reçue, le député ne représente pas uniquement sa circonscription mais l'Algérie toute entière. Il détient un «mandat national»: c'est en pensant aux intérêts de tous les citoyens qu'il doit prendre ses décisions, notamment lors du vote des lois.

    Mais naturellement, chaque député défend les intérêts de sa circonscription d'élection, par exemple en matière d'emplois ou d'équipements. En contact quotidien avec sa région, le député peut ainsi faire le lien entre la réalité quotidienne des algériens et les grands centres de décisions nationaux.

    Évidemment, chaque député s'investit dans un engagement politique quotidien. Il peut s'inscrire ou s'apparenter à un groupe politique. Dans ce cadre, il peut plus facilement accomplir ses missions: déposer des propositions de texte, amender les lois en discussion, contrôler et questionner le Gouvernement. En choisissant de soutenir celui-ci au sein de la majorité ou, à l'inverse, de défendre les points de vue de l'opposition, en animant le débat politique dans sa circonscription, le député fait vivre la démocratie au quotidien.

    La seconde mission également cruciale c'est de légiférer. Le vote de la loi est la mission la plus connue de L'Assemblée nationale. Avant qu'un texte ne devienne une loi de la République, il doit franchir 4 grandes étapes: L'élaboration des projets et des propositions Les textes discutés à l'Assemblée sont proposés soit par le Gouvernement - on parle alors de projets de loi - soit par un parlementaire - on parle alors de propositions de loi. Avant d'être discuté en séance publique dans l'hémicycle, les textes sont examinés en commissions. Afin que le débat soit le plus approfondi possible, la commission saisie désigne sur chaque texte un député «rapporteur» chargé d'en étudier les forces et les faiblesses ainsi que les moyens de l'améliorer.

    Ensuite, les députés examinent les textes article par article. A cette occasion, ils débattent des amendements, c'est-à-dire des modifications ou des ajouts proposés au texte en discussion. Puis, ils votent sur l'ensemble du texte. Le vote se fait normalement à main levée. Pour les votes importants, on peut recourir au scrutin public qui est publié par la suite au Journal Officiel. Le texte doit également être discuté et adopté dans les mêmes termes par l'autre chambre du Parlement, le Sénat. Ce va-et-vient du texte est appelé «navette parlementaire». Si les deux assemblées ne parviennent pas à se mettre d'accord, le Gouvernement peut décider de donner le «dernier mot» à l'Assemblée nationale dont c'est la version qui prévaut. La loi doit ensuite être promulguée par le Président de la République et publiée au Journal Officiel avant d'être applicable.

    La troisième mission majeure du député est celle du contrôle de l'exécutif, c'est-à-dire du gouvernement. Il peut interroger ce dernier de manière orale ou écrite. Ce contrôle de l'exécutif ne s'exerce pas uniquement auprès des ministres mais il concerne tous les services de l'Etat.

    Contrairement aux idées reçues, la partie la plus importante du travail d'un député (en terme d'heures) a lieu non pas en séance publique mais en commissions, auditions, groupes de travail, même si bien entendu les temps forts de l'action parlementaire ont lieu dans l'Hémicycle. Enfin, dans le cadre de son contrôle de l'action gouvernementale, l'Assemblée Nationale peut renverser le gouvernement par le vote d'une motion de censure.

    A la lumière de ces éclaircissements sur le rôle majeur du parlementaire, on est dans le droit le plus légitime de s'interroger sur la capacité de nos députés à s'investir sérieusement et fidèlement dans leur mission. Eux qui sont issus de la fraude et des magouilles ne peuvent générer que décadence et désolation.
    Par Redha Amezrar - Quotidien d’Oran du 19.12.2011


    [youtube][/youtube]

    Contenu sponsorisé

    Re: Dellys: objet d'amour vache

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:40


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc - 9:40