DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Immigration : ce sondage terrible dont personne ne parle

    Partagez
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Immigration : ce sondage terrible dont personne ne parle

    Message par FEDERER le Dim 21 Aoû - 8:42

    salut
    Il n’y a quasiment que Fdesouche qui en parle. Ce site phare d'extrême droite relaie un récent sondage d’Ipsos sur l'état des opinions publiques mondiales face à l’immigration. L’étude a été menée du 15 au 28 juin dans 23 pays du monde sur tous les continents. Un chiffre choc : 54% des Français trouvent que l’immigration a un impact négatif sur leur pays. Mais à analyser le sondage dans le détail, on comprend que le rapport de l’opinion face à l’immigration est plus complexe qu’il n’y paraît.

    Les chiffres d'Ipsos sont éloquents. Exemple : 80% de l'ensemble des interrogés pensent que l’immigration a augmenté ces cinq dernières années et 52% en moyenne trouvent qu'il y a trop d'immigrés chez eux :

    Effets de la crise

    Immigration : ce sondage terrible dont personne ne parle
    Pour expliquer ces chiffres, il y a bien sûr les causes économiques. Les effets de la crise se voient surtout en Europe du Sud. En Espagne, 55% de personnes jugent que l’immigration a eu une influence négative sur le pays, 56% en Italie. De même, 52% des Italiens et des Espagnols pensent que les immigrés « prennent » leurs emplois. Et 52% des Espagnols sont en désaccord avec l'idée que l’immigration rend le pays d’accueil plus agréable à vivre.

    La crise a aussi joué sur l'opinion en Grande-Bretagne : 71% des Britanniques pensent qu’il y a trop d’immigrés chez eux. Même conclusion en Russie, un des pays les plus hostiles à l’immigration : 77% pensent qu’il y a trop d’immigrés chez eux, 75% disent qu’ils prennent les emplois des locaux. La France n’est pas mieux lotie. On compte 41% de Français pensant que les immigrés prennent leurs emplois, 34% pensent le contraire, 56% disent que les immigrés coûtent trop cher aux services publics.

    Une exception : la Belgique. Malgré une forte hostilité de l’opinion vis- à-vis des immigrés, le pays se porte mieux économiquement que ses voisins. D’autres facteurs peuvent cependant entrer en jeu. L’association d’une récente et forte hausse de l’immigration (deux tiers de la croissance démographique en 2010 sont liés à l’immigration), d’un contexte politique hypertendu, des divisons entre Flamands et Wallons, sans parler du questionnement sur l’identité belge a pu entraîner une radicalisation des opinions.

    Un lien avec l'extrême-droite ?

    Etat par Etat, 72% des Belges pensent qu’il y a trop d’immigrés chez eux, 67% en Italie, 52% en France et 53% en Allemagne. Le sentiment d’ « invasion » est donc réel, au moins dans les sondages. De même, 45% des sondés pensent que l’immigration a un impact négatif. Les Belges sont encore une fois les plus hostiles à 72%. En France, on arrive à 54% d’opinions négatives, 56% aux USA contre 35% au Canada. Mais il reste qu'au plan mondial, la crise économique a favorisé l'augmentation de l'hostilité aux immigrés. Ces résultats sont peu étonnants.

    La hausse de la xénophobie est-elle liée aux scores de l’extrême-droite ou de la droite populiste ? Certes la Grande-Bretagne connaît la percée (très limitée) du British national party. Mais d’un autre côté, il n’y a jamais eu vraiment d’extrême-droite en Espagne, alors que c’est l'un des pays européens dans lequel le sentiment d'invasion est le plus fort. A l’inverse, la percée des Démocrates de Suède avait fait couler beaucoup d’encre en septembre dernier. Mais seuls 37% des Suédois pensent que l’immigration a un impact négatif sur leur pays, le même score pour ceux qui y voient un impact positif et 23% pensent que les immigrés prennent leurs emploi. A l'inverse, 44% disent que l’immigration rend le pays plus agréable à vivre.

    De même, une forte immigration crée-t-elle mécaniquement une hausse de la xénophobie ? L’exemple de la Belgique pourrait prouver cette idée même si le contexte politique y est particulier. D’ailleurs, même en France, l’immigration est en hausse depuis longtemps. A l’inverse, le Canada est le parfait contre-exemple. Pays avec une longue histoire migratoire, il est un des plus importants pays d’accueil au monde et a une réputation de société multiculturelle. Mais seuls 35% pensent que l’immigration a un impact négatif sur le pays et 42% pensent qu’il y a trop d’immigrés ceux eux contre 48% qui pensent que l’immigration rend le pays plus agréable à vivre, 43% pensent même que l’immigration est bonne pour l’économie.

    En réalité, la xénophobie apparait comme l’arbre qui cache la forêt des frustrations sociales davantage que comme le seul symbole d'une conversion idéologique au fascisme. Face aux difficultés, on cherche des boucs émissaires.

    Pas d'écho en France

    On peut alors établir une hypothèse pour expliquer le cas canadien. En effet, le débat sur le multiculturalisme, l’intégration des immigrés et la politique d’immigration en général est plus ancrée et plus ancienne qu’en France. Ainsi, le Canada a créé un Département de la Citoyenneté et de l’Immigration … en 1994. Certes, la question a parfois entrainé des tensions comme sur les « accommodements raisonnables » au Québec. Mais le débat a le mérite d'exister à défaut d'être résolu. D'ailleurs, on peut se demander si occulter un débat, voire traiter de fascistes tout ceux qui abordent cette question, n'aboutit pas à renforcer la xénophobie en créant du ressentiment et en stigmatisant une partie de l’opinion.

    Significatif de ce malaise, aucun média français n’a repris cette étude. Hormis Fdesouche, on trouve quelques traces du sondage sur des médias belges (ce qui peut s’expliquer par les scores obtenus dans ce pays) mais rien dans nos contrées. Comme si l’émergence d’une opinion majoritairement hostile aux immigrés était un sujet tabou. Au risque de laisser le thème aux plus extrémistes.

    Source : Tefy Andriamanana - Marianne | Samedi 20 Août 2011


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: Immigration : ce sondage terrible dont personne ne parle

    Message par PHOENIX le Dim 21 Aoû - 15:32


    L'immigration a été et sera toujours le bouc émissaire des politiques incompetents, la haine envers l'etranger et l'immigré s'accentue avec les crises et economiques et sociales...en quelque sorte tout l'argent joué et perdu dans les casinos boursiers au profil des plus riches est imputé aux immigrés même si c'est derniers rapporte par exemple pour la france plus de 12 Miliards d'€, je penses que le moment est venu à ce que les immigrés soient représentés dans toutes les instances et ne se laissent plus faire parcequ'ils sont chez eux aussi! on les mêmes droits et devoirs...le silence et la passivité n'ont que trop durés.


    _________________


    Le phoenix renait toujours de ses cendres.

      La date/heure actuelle est Mer 24 Oct - 2:41