DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    L' écrivain Algérien Boualem Sansal reçoit le Prix de la paix 2011 des libraires Allemand

    Partagez

    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2490
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    L' écrivain Algérien Boualem Sansal reçoit le Prix de la paix 2011 des libraires Allemand

    Message par FEDERER le Mar 14 Juin - 12:54

    salut

    Le prestigieux prix culturel, d'une valeur de 25 000 €, est décerné depuis 1950. Le prix, conclusion de la Foire du livre de Francfort.
    Sera remis le 16 Octobre.

    Boualem Sansal (né en 1949), est un écrivain Algérien , ingénieur de formation , docteur en économie; tour à tour enseignant.

    Né en 1949, Boualem Sansal a une formation d’ingénieur et un doctorat d’économie. Après avoir été tour à tour enseignant, consultant et chef d’entreprise, il devient haut fonctionnaire en 1995 au ministère de l’Industrie, poste duquel il sera limogé en 2003 à cause de ses prises de position critiques. Encouragé par son ami le romancier Rachid Mimouni, il commence à écrire et publie son premier roman, Le serment des barbares, à l’âge de cinquante ans. Les lecteurs comme la critique saluent le roman dès sa parution en 1999. Entre farce et cauchemar, on retrouve la verve rabelaisienne de Boualem Sansal, ses critiques cinglantes et cocasses, et l’exceptionnelle vitalité littéraire qui font la force de ses romans, Le serment des barbares, L’enfant fou de l’arbre creux ou Dis moi le paradis.
    Avec Poste restante : Alger, publié en 2006, le romancier adresse à ses compatriotes une lettre ouverte brève et cinglante ; elle fut aussitôt censurée par le gouvernement algérien, elle n’est jamais parvenue à ses destinataires. Témoin impitoyable de la société algérienne d’aujourd’hui, doué d’une écriture aussi dense que truculente, Boualem Sansal vit toujours dans les environs d’Alger.

    Bibliographie :

    - Le village de l’Allemand ou Le journal des frères Schiller (Gallimard, 2008)
    - Petit éloge de la mémoire (Gallimard, 2007)
    - Poste restante : Alger (Gallimard, 2006)
    - Harraga (Gallimard, 2005)
    - Journal intime et politique : Algérie, 40 ans après (Aube, 2003 – collectif)
    - Dis-moi le paradis (Gallimard, 2003)
    - L’enfant fou de l’arbre creux (Gallimard, 2000 - Prix Michel Dard)
    - Le serment des barbares (Gallimard, 1999 - Prix du Premier Roman, Prix Tropiques de l’Agence Française du Développement, Bourse Thyde Monnier)
    Source : 09.06.2011, 11:26 Uhr | dpa - Deutsche Presse-Agentur GmbH


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc - 8:38