DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Libye: les vraies raisons de la guerre

    Partagez

    ait

    Masculin Nombre de messages : 248
    Localisation : Alger
    Emploi/loisirs : Chomeur de luxe
    Humeur : humeur vitré
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Libye: les vraies raisons de la guerre

    Message par ait le Lun 9 Mai - 20:40

    Libye: les vraies raisons de la guerre
    par Jean-Paul Pougala *

    1. Premier satellite Africain Rascom

    C'est la Libye de Kadhafi qui offre à toute l'Afrique sa première vraie révolution des temps modernes : assurer la couverture universelle du continent pour la téléphonie, la télévision, la radiodiffusion et de multiples autres applications telles que la télémédecine et l'enseignement à distance ; pour la première fois, une connexion à bas coût devient disponible sur tout le continent, jusque dans les zones rurales grâce au système par pont radio WMAX. L'histoire démarre en 1992 lorsque 45 pays africains créent la société RASCOM (ndlr.

    Regional African Satellite Communication Organization ) pour disposer d'un satellite africain et faire chuter les coûts de communication sur le continent. Téléphoner de et vers l'Afrique est alors le tarif le plus cher au monde, parce qu'il y avait un impôt de 500 millions de dollars que l'Europe encaissait par an sur les conversations téléphoniques même à l'intérieur du même pays africain, pour le transit des voix sur les satellites européens comme Intelsat. Un satellite africain coûtait juste 400 millions de dollars payable une seule fois (mais permettrait de) ne plus payer les 500 millions de location par an. Quel banquier ne financerait pas un tel projet ? Mais l'équation la plus difficile à résoudre était : comment L'esclave peut-il s'affranchir de l'exploitation servile de son maître en sollicitant l'aide de ce dernier pour y parvenir ? Ainsi, la Banque Mondiale, le FMI, les USA, l'Union +Européenne ont fait miroiter inutilement à ces pays (ce projet) pendant 14 ans.

    C'est en 2006 que Kadhafi met fin au supplice de l'inutile mendicité aux prétendus bienfaiteurs occidentaux pratiquant des prêts à un taux usuraire; le guide Libyen a ainsi mis sur la table 300 millions de dollars, La Banque Africaine de Développement a mis 50 millions, la Banque Ouest Africaine de Développement, 27 millions et c'est ainsi que l'Afrique a depuis le 26 décembre 2007 le tout premier satellite de communication de son histoire.

    Dans la foulée, la Chine et la Russie s'y sont mises, cette fois en cédant leur technologie et ont permis le lancement de nouveaux satellites, Sud-Africain, Nigérian, Angolais, Algérien et même un deuxième satellite africain est lancé en juillet 2010. Et on attend pour 2020, le tout premier satellite technologiquement 100% africain et construit sur le sol africain, notamment en Algérie.

    Ce satellite est prévu pour concurrencer les meilleurs du monde, mais à un coût 10 fois inférieur, un vrai défi . Voilà comment un simple geste symbolique de 300 petits millions peut changer la vie de tout un continent. La Libye de Kadhafi a fait perdre à l'Occident, pas seulement 500 millions de dollars par an mais les milliards de dollars de dettes et d'intérêts que cette même dette permettait de générer à l'infini et de façon exponentielle, contribuant ainsi à entretenir le système occulte pour dépouiller l'Afrique.

    2. Fonds monétaire africain, Banque centrale africaine, Banque africaine des Investissements

    Les 30 milliards de dollars saisis par M. Obama appartiennent à la Banque Centrale Libyenne et prévus pour la contribution libyenne à la finalisation de la fédération africaine à travers 3 projets phare : la Banque Africaine d'Investissement à Syrte en Libye, la création dès 2011 du Fond Monétaire Africain avec un capital de 42 milliards de dollars avec Yaoundé pour siège, la Banque Centrale Africaine avec le siège à Abuja au Nigeria dont la première émission de la monnaie africaine signera la fi n du Franc CFA grâce auquel Paris a la main mise sur certains pays africains depuis 50 ans. On comprend dès lors et encore une fois la rage de Paris contre Kadhafi . Le Fonds Monétaire Africain doit remplacer en tout et pour tout les activités sur le sol africain du Fonds Monétaire International qui avec seulement 25 milliards de dollars de capital a pu mettre à genoux tout un continent avec des privatisations discutables, comme le fait d'obliger les pays africains à passer d'un monopole publique vers un monopole privé. Ce sont les mêmes pays occidentaux qui ont frappé à la porte pour être eux aussi membres du Fonds Monétaire africain (FMA) et c'est à l'unanimité que le 16-17 décembre 2010 à Yaoundé les Africains ont repoussé cette convoitise, instituant que seuls les pays africains seront membres de ce FMA.

    Il est donc évident qu'après la Libye la coalition occidentale déclarera sa prochaine guerre à l'Algérie, parce qu'en plus des ses ressources énergétiques énormes, ce pays a une réserve monétaire de 150 milliards d'Euros. Ce qui devient la convoitise de tous les pays qui bombardent la Libye et qui ont tous quelque chose en commun. Ils sont tous financièrement en quasi faillite, les USA à eux seuls ont 14.000 Milliards de dollars de dettes, La France, la Grande Bretagne et l'Italie ont chacun environ 2.000 milliards de dettes publiques alors que les 46 pays d'Afrique Noire ont au total moins de 400 milliards de dollars de dettes publiques. Créer des fausses guerres en Afrique dans l'espoir de trouver de l'oxygène pour continuer leur apnée économique qui ne fait que s'empirer ne fera qu'enfoncer les Occidentaux dans leur déclin qui a pris son envol en 1884, lors de la fameuse Conférence de Berlin. Car comme l'avait prédit l'économiste Américain Adams Smith en 1865, dans son soutient à Abraham Lincoln pour l'abolition de l'esclavage, «l'économie de tout pays qui pratique l'esclavage des noirs est en train d'amorcer une descente vers l'enfer qui sera rude le jour où les autres nations vont se réveiller.»

    3. Unions régionales comme frein à la création des États-Unis d'Afrique

    Pour déstabiliser et détruire l'Union Africaine qui va dangereusement (pour l'Occident) vers les Etats-Unis d'Afrique avec la main de maître de Kadhafi , l'Union Européenne a d'abord tenté sans y parvenir la carte de la création de l'UPM (Union Pour la Méditerranée). Il fallait à tout prix couper l'Afrique du Nord du reste de l'Afrique en mettant en avant les mêmes thèses racistes du 18-19ème siècle selon lesquelles les populations africaines d'origine Arabe seraient plus évoluées, plus civilisées que le reste du continent. Cela a échoué parce que Kadhafi a refusé d'y aller. Il a compris très vite le jeu à partir du moment où on parlait de la Méditerranée en associant quelques pays africains sans en informer l'Union Africaine, mais en y invitant tous les 27 pays de l'Union Européenne.

    L'UPM sans le principal moteur de la fédération africaine était foirée avant même de commencer, un mort né avec Sarkozy comme Président et Mubarack, le vice-président. Ce que Alain Juppé tente de relancer, tout en misant sur la chute de Kadhafi , bien sûr. Ce que les dirigeants Africains ne comprennent pas est que tant que ce sera l'Union Européennes à financer l'Union Africaine, on sera toujours au point de départ, car dans ces conditions, il n'y aura pas d'effective indépendance. C'est dans le même sens que l'Union Européenne a encouragé et financé les regroupements régionaux en Afrique. Il était évident que la CEDEAO (ndlr. Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest) qui a une Ambassade à Bruxelles et qui tire l'essentiel de son financement de l'UE, est un obstacle majeur contre la fédération africaine.

    C'est ce que Lincoln avait combattu dans la guerre de sécession aux Etats-Unis, parce qu'à partir du moment où un groupe de pays se retrouve autour d'une organisation politique régionale, cela ne peut que fragiliser l'organe central. C'est ce que l'Europe voulait et c'est ce que les Africains n'ont pas compris en créant coup sur coup, la COMESA *, l' UDEAC**, la SADC*** et le Grand Maghreb qui n'a jamais fonctionné.

    4. Kadhafi, l'africain qui a permis de laver l'humiliation de l'apartheid
    Kadhafi est dans le coeur de presque tous les Africains comme un homme très généreux et humaniste pour son soutien désintéressé à la bataille contre le régime raciste d'Afrique du Sud. Si Kadhafi avait été un homme égoïste, rien ne l'obligeait à attirer sur lui les foudres des occidentaux pour soutenir financièrement et militairement l'ANC dans sa bataille contre l'apartheid. C'est pour cela qu'à peine libéré de ses 27 ans de prisons, Mandela décide d'aller rompre l'embargo des Nations Unis contre la Libye le 23 Octobre 1997.

    A cause de cet embargo même aérien, depuis 5 longues années aucun avion ne pouvait atterrir en Libye. Pour y arriver, Il fallait prendre un avion pour la Tunisie ; arriver à Djerba et continuer en voiture pendant 5 heures pour Ben Gardane, passer la frontière et remonter en 3 heures de route par le désert jusqu'à Tripoli. Ou alors, passer par Malte et faire la traversée de nuit, sur des bateaux mal entretenus jusqu'à la côte libyenne. Un calvaire pour tout un peuple, juste pour punir un seul homme.

    Mandela décida de rompre cette injustice et répondant à l'ex Président Américain Bill Clinton, qui avait jugé cette visite «malvenue», il s'insurgea : «Aucun Etat ne peut s'arroger le rôle de gendarme du monde, et aucun Etat ne peut dicter aux autres ce qu'ils doivent faire ». il ajouta : « ceux-là qui hier étaient les amis de nos ennemis, ont aujourd'hui le toupet de me proposer de ne pas visiter mon frère Kadhafi , ils nous conseillent d'être ingrats et d'oublier nos amis d'hier ».

    En effet, pour l'Occident, les racistes d'Afrique du Sud étaient leurs frères qu'il fallait protéger. C'est pour cela que tous les membres de l'Anc étaient considérés comme des dangereux terroristes, y compris Nelson Mandela. Il faudra attendre le 2 Juillet 2008, pour que le Congrès Américain vote une loi pour rayer le nom de Nelson Mandela et de ses camarades de l'ANC de cette liste noire, pas parce qu'ils ont compris la bêtise d'une telle liste, mais parce qu'on voulait faire un geste pour les 90 ans de Nelson Mandela. Si les Occidentaux sont aujourd'hui repentis de leur soutient d'hier aux ennemis de Mandela et sont vraiment sincères lorsqu'on lui donnent des noms de rue et de places, comment continuer à faire la guerre à celui qui a permis la victoire de Mandela et son peuple, Kadhafi ?

    C'est très inquiétant de constater que pour la première fois de l'histoire des Nations Unies, on a déclaré la guerre à un peuple sans avoir exploré au préalable la moindre piste pacifique pour solutionner le problème Après 500 ans de relations de dominateur et de dominé avec l'Occident, il est dès lors prouvé que nous n'avons pas les mêmes critères pour définir le bon et le méchant. Nous avons des intérêts profondément divergents.

    * Jean-Paul Pougala est directeur de l'Institut d'Etudes Géostratégiques et professeur de sociologie à l'Université de la Diplomatie de Genève en Suisse



    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Libye: les vraies raisons de la guerre

    Message par FEDERER le Lun 9 Mai - 21:17

    salut

    Au nom de la démocratie, l’occident est en train de nous affaiblir un par un. S’il n’y avait pas de pétrole en Libye, jamais l’Occident ne serait intervenu. Il faut quand même rappeler que la plupart des dictateurs africains ont été mis en place et sont protégés par ces pays.
    Le véritable but de cette guerre, comme en Irak, c’est de conserver le contrôle du pétrole. A la fois source de profits énormes et instrument de chantage pour contrôler toutes les économies. En fait, les USA n’utilisent pas eux-mêmes le pétrole du Moyen-Orient, mais veulent contrôler l’or noir dans le monde entier. Comme instrument d’hégémonie.
    Pour garder ce contrôle, il leur faut absolument sauver Israël. Et pour ça, lui assurer un cordon protecteur de régimes arabes corrompus mais présentant trois qualités : Dociles envers Washington Conciliants avec Tel-Aviv Refusant d’appliquer la volonté de leurs peuples de faire respecter les droits des Palestiniens.
    Il ne faut pas oublier que chaque peuple a le droit de se débarrasser de dirigeants qui ne lui conviennent pas, mais ce droit n’appartient pas aux grandes puissances impériales. agacé


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: Libye: les vraies raisons de la guerre

    Message par PHOENIX le Mar 10 Mai - 15:57


    Il faut savoir que les occidentaux ne sont pas en Lybie avec les depenses phénomales concernant toute la logistique et les missiles qui coûtent par tête dans les 1.000.000€ sans oublier que chaque avion de chasse consomme 3.000€ de carburant en une heure de vol !, alors tout ça qui va devoir le pays? c'est la Africains!!!.


    _________________


    Le phoenix renait toujours de ses cendres.
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Libye: les vraies raisons de la guerre

    Message par FEDERER le Mar 19 Juil - 9:05

    SALUT


    Pas étonnant aussi que Gbagbo devait être éliminé Question


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: Libye: les vraies raisons de la guerre

    Message par PHOENIX le Mer 20 Juil - 13:45


    Interessant ce récis, mais quelle est la source de cette article, car on reconnais bien qu'il s'agit d'un logiciel qui a travers la voix d'une femme recite le contenu d'un texte sur pc.


    _________________


    Le phoenix renait toujours de ses cendres.
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Libye: les vraies raisons de la guerre

    Message par FEDERER le Mer 20 Juil - 16:03

    Salut

    PHOENIX a écrit: quelle est la source de cette article, .


    Source :http://fr.wikipedia.org/wiki/RASCOMSTAR


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: Libye: les vraies raisons de la guerre

    Message par PHOENIX le Jeu 21 Juil - 12:01


    Merci Federer pour le lien, je vais regarder ça.


    _________________


    Le phoenix renait toujours de ses cendres.
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Libye: les vraies raisons de la guerre

    Message par FEDERER le Lun 25 Juil - 13:31

    salut
    En lisant ce discours de kadhafi, on comprend mieux pourquoi il gène ses vampires sionistes !

    24.09.2009 ,Le discours de Kadhafi à l'ONU

    Les médias occidentaux n'ont rapporté que le côté folklorique de Kadhafi en passant sous silence le contenu de son discours se limitant à ironiser sur la séquence où il déchire la charte des Nations Unies, acte pourtant extrèmement symbolique. Seule France 24 en Arabe a dans son premier journal aprés le discours de Kadhafi, déclaré " Kadhafi a prononcé un discours historique devant l'Assemblée Générale des Nations Unies" avant de se rétracter le journal suivant et de se mettre au diapason; mais entre temps il y a eu un débat sincère sur le fonds du discours, tandis que sur France 24 en français et sur les autres chaînes françaises, Kadhafi est décrit comme "un terroriste"; pourtant, même décousu, même improvisé, le discours de Kadhafi est réellement historique dans le sens où il met l'accent sur l'injustice dans le monde et les abus des grandes puissances qu'il juge de terroristes.


    Pour sa première apparition officielle à l'Assemblée générale des Nations unies en 40 ans de pouvoir, le Colonel libyen Mouammar Kadhafi s'est éternisé à la tribune en prenant la parole durant plus d'une heure et 35 minutes, alors qu'il n'avait droit qu'à 15 minutes comme tout chef d'Etat.

    Le leader libyen s'en est pris au Conseil de Sécurité en particulier et au Monde occidental en général. L'ONU telle qu'elle est ne nous intéresse pas. Depuis la création de l'ONU, il y a eu environ 65 guerres que non seulement l'Organisation n'a pas pu empêcher mais certaines grandes puissances en ont contribué voire même directement participer.

    Le colonel libyen a stigmatisé le Monde occidental, condamnant son exploitation du droit de Veto dans le Conseil de sécurité, accusant les membres de déclencher la plupart des guerres pour préserver leurs intérêts. Pour lui, le droit de veto est contraire à la Charte de l'ONU, et a été utilisé par 3 ou 4 pays pour éviter les guerres en Europe à un moment où la plupart des pays du Sud étaient colonisés. Il a mis en doute la légalité des pays membres permanents (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine et Russie) . "Qui a donné à ces pays le droit de véto" s'est il exclamé. "Il est dit dans la Chartre que nous sommes tous égaux, sommes nous égaux ?" s'écrit il.

    Il a brandit un livret du texte constitutionnel des Nations Unis et l'a déchiré devant les chefs d'état étrangers présents dans la salle. Je voudrai savoir comment les quatre pays ont obtenu ces sièges permanents au Conseil de Sécurité des Nations Unies ? Qui les a élus ? C'est dictatorial et illégal et par conséquent nous ne reconnaissons pas cela.

    Le Colonel libyen qui a même menacé de se retirer a exigé que les prérogatives du Conseil de Sécurité doivent être transférées à l'Assemblée Générale des Nations Unies. « Vous êtes comme des décors, on se moque de vous. Vous êtes faits pour prononcer seulement des discours et pas plus », s'est adressé le colonel libyen aux chefs d'état présents, qui l'ont vivement applaudi. « ils ont besoin de nous s'ils veulent nous exploiter pour blâmer un pays faible, autrement dit, on nous marginalise, ils s'en foutent de nous (…) soit nous sommes égaux, soit nous nous retirons pour en créer une autre organisation (…) Nous ne pouvons pas accepter qu'on nous impose des sièges permanents, utilisés pour nous combattre.
    «Le Conseil de sécurité depuis sa création ne nous fournit pas la sécurité mais au contraire nous donne la terreur et les sanctions", at-il dit. "Il est utilisé contre nous. Il ne devrait pas être appelé Conseil de Sécurité, il devrait être appelé "Conseil de la Terreur."

    Le Conseil de Sécurité n'a jamais condamné un de ses membres (…) Par le passé, nous l'avons accepté parce que nous n'étions pas présents et nous a fait porter les vêtement datant de 1940 quand trois ou quatre pays ont voulu se protéger contre l'Allemagne. mais plus jamais maintenant. Il est hors de question d'accepter ce dictat », a ironisé le colonel libyen.

    « L'Afrique mérite un siège permanent au Conseil de sécurité des Nations unies », a répété le Colonel libyen sous l'applaudissement, avant de demander aux pays qui ont colonisé les pays africains de verser une indemnisation de 777 milliards de dollars. Le colonel libyen a proposé des sièges permanents au Conseil de Sécurité à toutes les organisations régionales comme les pays Non Alignés, l'Union Africaine, la Ligue Arabe, l'Union des ex-union soviétique, l'Union Européenne, l'Amérique Latine.

    Mouammar Kadhafi a proposé le transfert du siège de l'ONU ailleurs en suggérant Vienne, Pékin, New Delhi et pourquoi pas Syrte en Libye. Il a mis en garde contre le risque d'un attentat contre le siège des Nations unies à New-York. Il a dit détenir des informations sûres livrées par des membres d'Al-Qaïda en prison en Libye. « Le siège de l'Onu est la cible d'Al-Qaïda », a insisté le leader libyen.
    Il a qualifié de terroristes les grandes puissances qui utilisent des bombes atomiques. Le leader libyen s'est dit rassuré par la nouvelle politique du président américain. Il a admis que l'actuel président Obama a changé de langage par rapport à ses prédécesseurs qui utilisaient un langage de peur et de terrorisme.

    Kadhafi a proposé une enquête sur toutes les guerres provoquées par les grandes puissances comme en Iraq, en Afghanistan, à Gaza, à Grenade, au Vietnam, à Panama. Il s'est posé la question sur les circonstances de l'exécution de l'ex-président irakien Saddam Hussein. Qui a exécuté Saddam Hussein le jour de la grande fête? Pourquoi étaient ils masqués les exécutants? S'est interrogé le leader libyen.

    En ce qui concerne le conflit entre l'Inde et le Pakistan sur le Cachemire, le colonel Kadhafi a déclaré la solution serait un Cachemire indépendant qui agirait comme un État tampon entre l'Inde et le Pakistan.

    Notant qu'aucune Afghan n'a attaqué les États-Unis le 11 Septembre 2001, Kadhafi a dit que l'objectif des talibans de constituer un Etat islamique n'était pas une menace. "Si les talibans veulent instituer un état religieux, d'accord, comme le Vatican, le Vatican ne constitue pas un danger contre nous? Non," dit Kadhafi. "Si les talibans veulent créer un émirat islamique, qui a dit qu'ils sont l'ennemi ?" dit-il.

    Il a demandé la libération immédiate de l'ex-président panaméen Noriega et a condamné l'invasion de Panama par les Etats-Unis d'Amérique.

    Il a accusé le sionisme d'être derrière l'assassinat de Kennedy et demandé pourquoi des dossiers de crimes n'ont jamais été élucidés et purquoi leurs commanditaires n'ont jamais été inquiétés notamment ceux concernant des chefs d'Etat et des leaders politiques tels que Patrice Lumanba du Congo.

    Pour une solution en Palestine, Khadafi propose un seul pays démocratique dans lequel vit les deux peuples israélien et palestinien. Créer deux pays est une erreur a déclaré le leader libyen. Il a accusé le Monde occidental de haïr le peuple israélien ; ce n'est pas le Monde arabe qu le hait, au contraire c'est lui quii a apporté son soutien à ce peuple à l'époque où il était persécuté, selon le leader libyen. « Les Arabes, eux, ont abrité et protégé les Juifs à l'époque romaine et lors de leur expulsion d'Andalousie et à l'époque des fours crématoires d'Hitler », a déclaré le Colonel libyen.

    Pour la crise au Darfour, il a appelé à la transformation de l'aide internationale en projets de développement réels. Il a accusé l'occident d'avoir compliqué la situation dans le Darfour en défendant ses intérêts égoïstes.

    Il a qualifié tous les pays qui pèchent dans les eaux territoriales somaliènnes de "véritables pirates".

    Il a fustigé l'AIEA la taxant de partialité et rapportant la réponse de son Directeur Général Mohammed El Bardaï selon lequel le contrôle de l'Agence ne s'éffectue que dans certains pays et pas d'autres auxquels les inspections sont "interdites". Il a milité pour un Moyen-Orient dénucléarisé sans nommer précisémment Israël.

    Sans surprise, le colonel Kadhafi a également critiqué la justice internationale et, en particulier la CPI, la Cour pénale internationale: « Il est facile d’envoyer Charles Taylor et Hissène Habré à La Haye. Et pourquoi pas ceux qui sont responsables de la guerre en Irak ? ». Il a demandé la traduction devant le Tribunal Pénal International des responsables israéliens pour crimes de guerre à l'encontre edes palestiniens à Gaza, en territoires occupés et à Dabra et Chatilla. Pourquoi seuls comparaissent ceux dont vous avez détruit les pays ? Regardez la Yougoslavie, elle était unie sous Tito, et vous l'avez balkanisée, ensuite poussée les conflits ethniques.

    Sur les Droits de l'Homme et les Conventions de Genève, il a soulevé le cas des prisons de Guantanamo à Cuba et Abou Ghaib en Irak;

    Il a pointé du doigt les industries pharmaceutiques coupables selon lui de la prolifération de virus comme une arme pour ensuite produire l'antidote; il réclame à ces firmes de distribuer gratuitement le vaccin et prédit que le prochain virus sera "marin" et proviendra de la consommation de poisson.

    Dans son intervention, le Colonel Kadhafi s'est plaint des tracasseries qu'ont rencontrées certains Chefs d'Etat pour arriver à New-York. « certains chefs d'Etat m'ont informé de leurs difficultés à obtenir des autorisations d'entrée pour leurs délégués...un copilote d'un chef d'état empêché de rentrer en Amérique puisqu'il est persona-non-grata! Un garde corps d'un autre s'est vu refusé le visa! Un chef d'état est arrivé sans son médecin empêché de l'accompagner! « On se permet même de nous limiter le périmètre à ne pas dépasser lors de notre séjour à New-York! Nous ne sommes pas dans la prison de Guantanamo », s'est insurgé le leader libyen qui semble avoir perdu son sang froid quand il a lancé un livret blanc à la figure de son représentant au Conseil de sécurité des Nations Unies, le Dr. Ali Abdelsalam Tireki.

    Depuis l'invasion de l'Irak par l'armée américaine sans mandat de l'ONU, celle ci a perdu de sa crédibilité; Kadhafi n'a fait que rappeler ce fait; son discours, ironisé par les médias occidentaux est pourtant applaudi par tous les pays du Sud et des non alignés, ceux qui ont souffert de la colonisation et du vol de leurs richesses, c'est à dire 4 habitants sur 5 de cette planète si injuste et si déséquilibrée. Kadhafi a osé dire tout haut ce qu'aucun chef d'Etat n'a osé dire à l'ONU sur le diktat des "puissances", mais que tout le monde pense tout bas.


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

    Contenu sponsorisé

    Re: Libye: les vraies raisons de la guerre

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû - 2:37