DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    La fédération française de football au cœur d'un scandale.

    Partagez

    ait

    Masculin Nombre de messages : 248
    Localisation : Alger
    Emploi/loisirs : Chomeur de luxe
    Humeur : humeur vitré
    Date d'inscription : 30/01/2011

    La fédération française de football au cœur d'un scandale.

    Message par ait le Dim 1 Mai - 22:03

    Le site d'information Médiapart a révélé que lors d’une réunion officielle des responsables du football français tenu le 08 novembre 2010 ; les cadres de la FFF auraient affirmé qu'il y avait trop de Noirs, trop d'Arabes et pas assez de Blancs sur les terrains français. Une révélation que les incriminés ont démenti un peu trop vite, Médiapart ayant publié des citations complètes récupérées lors de la fameuse réunion. François Blaquart, le DTN, se serait ainsi prononcé en faveur d'un quota «en non-dit», ce à quoi Laurent Blanc aurait été «tout à fait favorable». Le premier a été suspendu de ses fonctions hier. Le second se trouve aujourd'hui en première ligne.

    Est-ce que la France a oublié que se sont les arabes et les blacks qui ont libéré la France durant les premières guerres mondiales et que ces même blacks et arabes qui ont offert en 1998 à la France la coupe du monde avec les Zidane, Thuram, Desailly, Lama, Karembeu, Viera etc. et que c’est eux aussi qui ont gagné en 2001 la coupe du monde des moins 17 ans sous le maillot de l’équipe de France et avaient pour noms : Meghni, Yebda…

    Voilà ce qu’a était dit lors de cette fameuse réunion
    Laurent Blanc: Qu'est-ce qu'il y a actuellement comme grands, costauds, puissants ? Les blacks (...) Je crois qu'il faut recentrer, surtout pour des garçons de 13-14 ans, 12-13 ans, avoir d'autres critères, modifiés avec notre propre culture (...) Les Espagnols, ils m'ont dit: “Nous, on n'a pas de problème. Nous, des blacks, on n'en a pas”.»
    Erick Mombaerts: Est-ce qu'on s'attelle au problème et on limite l'entrée du nombre de gamins qui peuvent changer de nationalité?
    Laurent Blanc: Moi j'y suis tout à fait favorable.
    François Blaquart: On peut s'organiser, en non-dit, sur une espèce de quota. Mais il ne faut pas que ce soit dit.
    Erick Mombaerts: Donc il faut 30% ? (...) Il y a bien des clubs comme Lyon qui le font dans leur centre de formation.
    Francis Smerecki: Je dis: première chose, c'est discriminatoire.

    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2490
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: La fédération française de football au cœur d'un scandale.

    Message par FEDERER le Lun 9 Mai - 12:56



    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Re: La fédération française de football au cœur d'un scandale.

    Message par PHOENIX le Mar 10 Mai - 16:00


    La percée de l'extrême droite agite toute la politique Française, même le sport n'y echappe pas, c'est le retour du régime de VICHY et ça va faire mal!.


    _________________


    Le phoenix renait toujours de ses cendres.

    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2490
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: La fédération française de football au cœur d'un scandale.

    Message par FEDERER le Jeu 12 Mai - 19:56

    salut

    Le Conseil fédéral, organe décisionnaire de la Fédération française de football (FFF), a mis à l'étude jeudi 12 mai l'ouverture de "procédures disciplinaires" dans le cadre de l'affaire des quotas,sans donner de nom "pour respecter le droit des salariés", mais a renouvelé sa confiance à Laurent Blanc. Le Conseil a également tenu à présenter "ses excuses à ceux qui ont été blessés".

    En dehors de Blanc, qui ne sera pas concerné par ces procédures disciplinaires, un seul autre nom a été prononcé devant la presse à l'issue d'une séance fleuve de plus de quatre heures : celui de Mohammed Belkacemi, le conseiller technique national pour le football des quartiers, qui a reconnu avoir enregistré la réunion du 8 novembre. Le conseil fédéral a expliqué qu'il n'y aurait "pas de sanction contre Mohammed Belkacemi en raison de son statut de cadre d'Etat", responsable qui dépend aussi du ministère des sports.

    Qui donc pourrait être concerné par d'éventuelles procédures disciplinaires ? En premier lieu, il pourrait y avoir le directeur technique national, François Blaquart, suspendu à titre conservatoire dès le début des enquêtes, et dont les paroles lors de la fameuse réunion du 8 novembre ont été jugées "regrettables" par Chantal Jouanno, ministre des sports. "On peut baliser, en non-dit, sur une espèce de quota", avait-il ainsi déclaré selon le verbatim du site Mediapart. Mais, fort du soutien d'une grande majorité du football français, Blaquart pourrait s'en sortir avec un simple rappel à l'ordre ou à la prudence, d'autant que sa suspension avait été très mal vécue en interne, beaucoup au sein de la FFF jugeant que le président Fernand Duchaussoy avait cédé trop vite aux demandes de la ministre.

    Source: le monde.fr


    _________________
    La vie sans but est comme un feu sans flamme.

    Contenu sponsorisé

    Re: La fédération française de football au cœur d'un scandale.

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:40


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc - 7:40