DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    LA GUERRE DES ROBOTS, LES NOUVEAUX CHIENS DE GUERRE

    Partagez
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    LA GUERRE DES ROBOTS, LES NOUVEAUX CHIENS DE GUERRE

    Message par PHOENIX le Dim 7 Fév - 5:16




    La robotique a fait des progrès énormes ces dernières années. Si les robots domestiques laissent encore dubitatifs en terme d'usage et de fonctionnalité, les résultats les plus spectaculaires ont été obtenus au service de l'industrie de la défense. En prenant modèle sur la gent animale !

    La mythologie des robots, à travers littérature et cinéma nous présente deux types de machines : le sympathique android qui nous aide dans nos tâches quotidiennes et nous tient compagnie ou le méchant terminator qui sert le côté obscur de la force ou se retourne contre l’espèce humaine.

    BigDog, machine de somme

    Créé par la société Boston Dynamics pour le compte du DARPA (l’agence du Département de la défense des USA responsable de la recherche et du développement des nouvelles technologies pour l’usage militaire), BigDog est apparu en Afghanistan.

    Mission : porter l’intendance (jusqu’à 150 kg) d’un groupe de combattants en terrain difficile.

    C’est donc l’archétype du robot ; étymologiquement, le mot tchèque robota signifie « travail pénible », « corvée ».

    Pas de temps de repos ni de pause repas pour les machines.

    Star Wars sans le THX

    Quand on découvre une vidéo de BigDog en action, on reste bouche bée. Ressemblant aux quadrupèdes impériaux de Star War, « la bête » tient plus du mulet ou de l’arachnoïde mutante que du chien : 1 mètre de long, 70 cm de hauteur et 75 kg.

    Ce qui frappe et rend même mal à l’aise, tellement la similitude avec un animal est grande, ce sont ses longues pattes motrices dont les mouvements ne ressemblent en rien à la démarche pataude de la plupart de ses congénères civils.

    Recordog d’autonomie

    Il peut grimper les côtes (jusqu’à 35 degrés), marcher dans le sable ou dans la neige sans que sa progression s’en trouve entravée. On éprouve même de l’empathie et de la gêne quand les soldats américains lui donnent de grands coups dans « les flans » pour bien montrer que « la bête » rétablit immédiatement son équilibre.
    BigDog a battu le record du monde d’autonomie en parcourant 20 km à une vitesse de 4km/h et peut même s’autoriser des pointes à 6,5 km/h.
    La condition de machine de BigDog nous est pourtant rappelée par son alimentation : il fonctionne à l’essence et émet le bruit d’une tondeuse à gazon.

    Au 7ème jour…

    Si l’on consulte le site de Boston Dynamics ou d’autres industriels de la Défense, on réalise que BigDog n’est qu’un exemplaire du bestiaire robotique militaire.
    Insectes métalliques qui grimpent aux murs, chauve souris ou colibris espions, l’arche de Noë guerrière du XXIè siècle est en gestation.

    BigDog a déjà un grand frère humanoide en couveuse : Petman pourra marcher, ramper, et se mouvoir dans nombre de situations. Des projets pour faire de ces machines actuellement téléguidées des robots qui pourraient être programmés pour décider d’eux mêmes de détruire une cible seraient à l’étude. Car même si on les dote d’intelligence artificielle, les machines n’auront pas d’état d’âme au moment de passer à l’acte.

    De ces innovations qui font froid dans le dos, des déclinaisons civiles découleront forcément. On se souvient que le GPS était à l’origine une technologie développée pour le DARPA. Hugo Bertrand

    VOIR VIDEO !!!






      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 10:06