DELLYS FORUMACTIF

BIENVENU(E) sur votre forum!
DELLYS FORUMACTIF

Le forum de toutes et tous les Dellyssien(ne)s


    Santé, éducation : La grève des généralistes et des spécialistes se poursuivra cette semaine

    Partagez
    avatar
    PHOENIX
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 2816
    Localisation : in the skies
    Humeur : Cool
    Date d'inscription : 22/02/2009

    Santé, éducation : La grève des généralistes et des spécialistes se poursuivra cette semaine

    Message par PHOENIX le Ven 5 Fév - 9:46

    Après avoir été malmenés mercredi dernier lors de leur tentative de rejoindre la présidence de la République, les praticiens et les spécialistes de santé publique maintiennent leur mouvement de grève. Sauf surprise, il n’y aura pas de soins cette semaine, à l’exception des cas d’extrême urgence, même si le service minimum est parfois perturbé. Les patients vont encore devoir rebrousser chemin et attendre la fin de la grève pour consulter. « Nous sommes déterminés à continuer jusqu’à ce que les pouvoirs publics répondent à nos exigences », a affirmé hier à El Watan Week-end, le docteur Yousfi, président du Syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique (SNPSSP).


    Il faut dire que dans les CHU des grandes villes, la paralysie n’est pas totale, mais c’est particulièrement au niveau des centres de proximité, notamment à l’intérieur du pays, que les malades ressentent cette perturbation. Le président du SNPSSP, qui est longuement revenu longuement sur la réaction scandaleuse des forces de l’ordre, dit ne pas être découragé à poursuivre le débrayage. Le syndicat appelle la corporation à être solidaire et déterminée. Mercredi prochain, le SNPSSP et le Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP), organiseront un rassemblement devant le ministère de la Santé. « Nous allons le faire, quels que soient la situation et le dispositif sécuritaire mis en place », affirme encore le président du SNPSSP. Il déplore, par ailleurs, le silence de la société civile et des associations de malades. « Les médecins, qui ont toujours été aux côtés des malades, n’ont pas trouvé de soutien auprès d’eux. Ni les associations des malades et encore moins les citoyens n’ont fait preuve de soutien et de compassion », regrette-t-il. Il n’est par contre pas étonné du silence et de l’indifférence observée à leur égard par la tutelle jusque-là. « Nous lançons un appel aux pouvoirs publics pour qu’ils respectent leurs engagements et acceptent de discuter avec nous », lance encore M. Yousfi. Les deux syndicats ne baissent toujours pas les bras.

    Ils tiendront une réunion d’évaluation et de réflexion demain, avant de rendre publique, lors d’une conférence de presse, leurs prochaines actions. Il n’est pas exclu, toujours selon le président du SNPSSP, d’organiser d’autres actions plus radicales. Rappelons que les deux syndicats rejettent catégoriquement leur statut particulier, qui ne répond finalement pas à leurs attentes. Le SNPSP, à sa septième semaine de grève, dénonce le projet de décret portant statut particulier des praticiens généralistes de santé publique. Le syndicat du docteur Yousfi n’arrive toujours pas à comprendre comment les pouvoirs publics ont adopté une autre copie du projet que celle proposée par le SNPSSP.




    Par Nassima Oulebsir
    El Watan
    avatar
    dellyssienne

    Féminin Nombre de messages : 443
    Emploi/loisirs : informaticienne
    Date d'inscription : 04/12/2009

    Re: Santé, éducation : La grève des généralistes et des spécialistes se poursuivra cette semaine

    Message par dellyssienne le Ven 5 Fév - 9:57

    certe il faut de bonnes conditions et encourager le personnel (medecins,infermier,....) mais il faut aussi qu'ils fassent un effort car ils ne prennent pas leurs travaille a coeur pas tous mais la majorité dans ce genre de metier il faut avoir un minimum de conscience car il sagit de sauver des vies . c'est pas pour decourager mais la presidence est rarement a l ecoute en algerie a mon avis ca va durer encore un moment, je me rappelle du cas des enseignants....ralalalala j aimerai vraiment savoir s'il y a eu des greves en algerie qui ont abouti a qque chose??
    avatar
    FEDERER

    Masculin Nombre de messages : 2494
    Localisation : nul part
    Emploi/loisirs : Ingenieur .application informatique
    Humeur : voyages-sports-internet-musiques-lectures
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Re: Santé, éducation : La grève des généralistes et des spécialistes se poursuivra cette semaine

    Message par FEDERER le Mer 10 Fév - 20:19

    Plusieurs centaines de médecins, pharmaciens ou dentistes du secteur public se sont rassemblés mercredi devant le ministère de la santé à Alger, plus d'un mois après le début d'une grève lancée notamment pour la révision de leur statut, a constaté un journaliste de l'AFP. Les adhérents du syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), qui regroupe les généralistes et du syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique (SNPSSP), observent une grève depuis respectivement le 24 décembre et le 4 janvier, tout en assurant les urgences, le suivi des malades chroniques ou les gardes dans les hôpitaux publics.

    Ils réclament notamment la révision de leur statut particulier, l'ouverture de discussions sur le régime de leurs indemnités, ou l'octroi d'un quota de logements de fonction, selon le Dr Mohamed Yousfi, président du SNPSSP. Le secteur de la santé publique emploie quelque 30.000 médecins dont 8.500 spécialistes, a-t-il précisé à l'AFP, en estimant à près d'un millier le nombre des manifestants, la plupart vêtus de blouses blanches.

    Les deux syndicats affirment que les pouvoirs publics n'ont pas respecté un accord sur leur statut en promulguant un texte différent de celui qui avait été négocié entre les deux parties et qui assurait à ces praticiens une évolution de leur carrière.
    "Nous avons droit à un minimum d'égards vu notre cursus universitaire, alors qu'un jeune spécialiste commence à peine à 50.000 dinars par mois (moins de 500 euros) sans réelle évolution de carrière puisque son salaire n'atteindra jamais les 1.000 euros, à moins d'être chef de service", a dit à l'AFP une médecin spécialiste gréviste.
    La grève est suivie par les adhérents de ces syndicats dans les hôpitaux publics de plusieurs grandes villes du pays, à l'exception des centres hospitaliers universitaires (CHU). La manifestation, encadrée par un important service d'ordre, s'est déroulée dans le calme.
    AFP 10/02/2010

    Contenu sponsorisé

    Re: Santé, éducation : La grève des généralistes et des spécialistes se poursuivra cette semaine

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 3:39